Citoyens prenez le pouvoir

Politique, logiciel libre et autres digressions de Cédric Augustin - Saint Laurent du Var (Nice Côte d'Azur - France)

samedi 2 août 2014

C'est les vacances, pour le blog aussi

Vacances On se retrouve fin août. Profitez de la torpeur estival pour rêver à la grisaille hivernale et vous dire que vous avez de la chance.

mardi 29 juillet 2014

Dans ton chat: UMP, la copine à Sam et Obama

Petites quotes du site d'inutilité publique, dans ton chat:

dou! : T'aurais voté Obama, toi ?
herv : Non, j'aurai voté blanc.

Source


<noE> tu ressemble a la copine a Sam
<soi-fong> Sam il a jamais eu de copine...
<noE> justement
<noE> tu ressemble a rien

Source


<Markala> : Un jour j'ai lu UMP à l'envers et j'ai tout compris

Source

lundi 21 juillet 2014

Les joies du code: juste une petite modif

... juste une toute chtite modif...

Source

vendredi 11 juillet 2014

La limite entre asservicement et partenaria

Deux petits liens qui causent des journaux et de leur recherche de financement:

Ces articles datent un peu, mais il faut les lire en ayant en mémoire les déboires du monopole local, Nice-matin, au bord du dépôt de bilan s'il ne trouve pas un mécène prêt jeter de l'argent dans cette entreprise d'une autre époque. S'il n'y avait la question des emplois, je pense que je souhaiterai vraiment que ce journal disparaisse, afin qu'une nouvelle presse renaisse de son cadavre. Il faut réinventer la presse régionale à l'ère de l'internet, ce que Nice-matin n'a jamais été capable de faire, confortablement protégé par son statut de monopole local et grâce aux généreuses subventions du pouvoir local avec l'argent public.

Ce ne sont pas forcément les journalistes qui posent problème, mais bien les choix et orientations de la direction:

  • Le découpage en plusieurs éditions qui n'ont jamais évoluées malgré la création des communautés d’agglomérations.
  • Un format dit numérique qui n'est qu'une photo de la version papier, n'exploitant aucun des possibles proposés par les nouveaux outils disponibles.
  • Une sous évaluation du fantastique patrimoine que représente le local: les lecteurs n'ont plus rien à faire des actualités nationales dans le journal, ils ont tous la télé ou internet pour l'avoir. L'info qui a encore de la valeur marchande c'est l'ultra-local.
  • Un amateurisme ou une superficialité sur les dossiers pointus et techniques.
  • Un asservissement au pouvoir local tellement grossier qu'il discrédite l'ensemble des journalistes, quant il ne les écœure pas.

La presse n'a pas besoin d'argent, elle a besoin de lecteurs. Nice-matin est complètement discrédité et ne regagnera jamais les lecteurs perdus à moins d'une révolution que je ne les crois pas capable de faire.

Comme tous les autres groupes de presse, Nice-matin est dans la tourmente d'une révolution numérique non anticipée. Contrairement aux journaux nationaux, la presse régionale a encore une marchandise qui a de la valeur: ses journalistes implantés et l'info ultra locale. Tout n'est pas perdu... enfin espérons-le.

mercredi 9 juillet 2014

Sciences versus ingénierie

Voilà comment illustrer ce qu'est la science par rapport à l'ingénierie. Dans les 2 cas, les fourchettes tiennent le long du verre:

Science vs Engineering

Trouvé sur twitter

samedi 5 juillet 2014

C'était comment avant l'internet ?

  • Tu te rappel avant Internet ?
  • Oh oui, tout à fait.
  • C'était comment ?
  • Ne pas avoir un téléphone ou un ordinateur pour te distraire ?
  • Ouai.
  • C'était si ennuyant. Tout le temps. Je restait simplement là. C'était le pire.
  • Mais ce n'était pas plus satisfaisant, plus impliquant ?
  • Ça valait pas le coup.
  • Mais je continu à m'ennuyer.
  • Pas comme on s'ennuyait.

Source: http://xkcd.com/1348/

vendredi 4 juillet 2014

Les joies du code: ce soir si ça merde, ce sera debug en mode Ninja

Bon ce soir y a match et je vais même pas pouvoir y couper, je suis en charge de la diffusion du match sur grand écran pour le club de tir à l'arc du fiston. Donc ça fait 2 jours que je j'écume des sites web parlant de foot et m'inflige des publicités à la con autour du sujet, afin de tout préparer, sans même voir du vrai foot en plus.

C'est la punition ultime !

Et donc ce soir je vais tacher de ne pas me faire luncher si la rediffusion plante, car bien entendu, ça aurait été trop simple de mettre un écran de TV ou d'avoir un accès internet. La diffusion se fait dans un endroit sans internet, donc il va falloir passer par la 4g du téléphone et diffuser sur un grand écran avec un vidéo projecteur. Ce soir ça sera un peu comme le mec sur la vidéo, du live sans filet !

http://lesjoiesducode.fr/post/86498...

mercredi 2 juillet 2014

Art: la grossesse

Très belle réalisation en verre de Ben Young, découverte grâce à DailyGeekShow

lundi 30 juin 2014

Bonsoir, bon match... non mais m'enfin !

Tous les collègues qui partent ce soir en disant "bonsoir, bon match". Suis-je le seul à ne rien à en avoir à cirer de regarder des millionnaires jouer au ballon ?

Je n'aime pas le foot !

Comme ça c'est dit. C'est un sport gangréné par l'argent à tous les niveaux. Quant j'apprends qu'à St Laurent du Var, la moitié de la subvention (80 000€ quant même) sert à payer des primes de match à des gens supposés s'amuser. Et pire, s'ils n'ont plus de prime de match, les mecs vont se barrer dans le club d'à côté, conduisant à l'effondrement du club.

Non mais sérieux quoi. Moi je paye pour faire du sport, je paye pour que mes enfants fassent du sport, toute la famille donne de sa personne bénévolement pour aider les clubs. Et les autres se font payer pour jouer le dimanche en match départemental.

Foutez-moi la paix avec votre sport pourri jusqu'à la moelle. Je regarderai le foot[1] quant les joueurs ne seront pas payés, et qu'ils joueront pour une fleur ou une coupe en plastique avec un gobelet de coca et une part de pizza à la remise des prix. Comme tout le monde, dans tous les clubs. Les subventions c'est pour faire tourner les clubs, leur donner les moyens d'acheter ou d'entretenir le matos, de payer les déplacements, d'organiser de grands évènement qui font connaitre la ville. Ce sont les sponsors qui payent les sportifs, en achetant leur image.

La dernière fois que je me suis forcé à regarder un match de foot, c’était au final pour voir un mec foutre un coup de boule à un autre en gros plan, avec des parents et des mômes fan de foot, effondrés, la larme à l'oeil. Super.

Note

[1] Le Tennis, la formule 1... même combat.

jeudi 26 juin 2014

Le liveTweet du Conseil municipal de St Laurent du Var du 26/06/2014

A part ou peut être à cause des soporifiques interventions du premier adjoint, M Ghetti, ce conseil s'est déroulé tranquillement. Comme il commence à 17h30 et que je travaille, je n'ai pu commencer le live tweet qu'à partir de 18h30.

Lire la suite...

vendredi 20 juin 2014

Une prison à St Laurent du Var

La campagne électorale parlait d'un incinérateur à St Laurent du Var. En fait c'est un tout autre projet qui sort 3 mois après l'élection du nouveau maire de St Laurent du Var: la création d'une prison aux Iscles[1] serait dans les tuyaux. Je serai méchant je dirais que c'est la première couleuvre que notre nouveau maire avale, lui l'ex policier aurait le mauvais rôle de refuser la construction d'une nouvelle prison tout en clamant que la sécurité c'est lui !

La reconstruction de la prison de Nice est un vieux serpent de mer, qui navigue dans le marigot politique local et survit à chaque changement de majorité à la tête de l'état ou de la commune, tant la prison est vétuste. Il y avait des projets de reconstruction sur la prison actuelle ou dans la vallée du Paillon. Finalement c'est ce côté du Var qui séduit. Ce qui m'étonne c'est qu'une telle construction se ferait sur une zone qui n'est pas vraiment constructible pour une telle densité. Je sent que la révision du PLU va être sportive du coup ;)

Lire l'article sur la page Facebook de la préfecture

Notes

[1] Le quartier au nord de la zone d'activité le long du Var.

[2] Lien ajouté après publication.

mardi 17 juin 2014

Petites corrections dans le plugin ePub-Maker

Suite à mes commentaires sur le forum de Dotclear[1], j'ai bricolé un peu le plugin fait par Osku qui permet de créer un fichier ePub à partir d'une liste de billets du blog. Voici les corrections et modifications que j'ai apporté à la version 0.9:

  • Suite à la version 2.6.3 de Dotclear, le tri des billets ne fonctionnait plus.
  • Il y avait plein de warning sur le site de validation des ePub en raison d'un entête dans les chapitres qui n'étaient pas conformes.
  • J'ai ajouté à la page de titre le sujet, qui était demandé mais non inclus dans le set de modèle de base. Au passage j'ai mis un textarea plutôt qu'un simple champ texte, ce qui permet de saisir un vrai descriptif (ou une intro).
  • J'ai aussi modifier un petit peu la feuille de style, mais bon, ça c'est plus pour mes besoins.

Voici la version avec ces corrections:

plugin-ePUBmaker-0.9.1.zip

Note

[1] Dotclear est le moteur de blog utilisé par ce site.

vendredi 13 juin 2014

Les jours chauds arrivent, surtout ne pas mollir

Ne mollis pas !

dessin_du_jour_20140611_Ne_mollis_pas.jpg

Petit dessin réalisé par le taulier de ce blog, sur un tableau au bureau, que l'on peut voir comme une représentation bucolique de l'été, ou une évocation tendancieuse du capitalisme... au choix.

mercredi 11 juin 2014

Lego Bansky

Bansky est un artiste qui a s'est fait connaitre grâce à des graffitis exceptionnels. Aujourd'hui d'autres lui rendent hommage avec des Lego, en mettant en scène certaines de ses œuvres:

L’œuvre originale

Banksy: a bouquet of flowers

La réalisation en Lego

Banksy bouquet thrower

Source

vendredi 6 juin 2014

Nice ville connectée ou passoire

Deux nouvelles qui se suivent dans ma twitt list et qui se télescopent:

Je ne vais pas me faire l'écho des anti technologie, je ne serais pas crédible, il n'empêche qu'il suffit de faire une recherche sur le net pour voir des montagnes de reproches à ces compteurs communicants. Un des premier reproche étant bien entendu le fait qu'ils permettent d'espionner une partie de la vie privée des logements, en permettant notamment de monitorer les activités des membres de la maison grâce à la signature énergétique[1], en raison des failles de sécurité déjà relevé dans les protocole de collecte de ces données.

Et à côté de ça on nous parle des passoires en terme de sécurité des systèmes urbain dit intelligents. Certes éteindre l'éclairage public n'est pas un exploit très intéressant, mais en revanche, récupérer les information de paiement des parcmètres est autrement plus grave.

L’enthousiasme des élus pour certaines technologies novatrices doit absolument être tempéré par les impératifs de sécurité, des installations c'est sûr, mais aussi de notre vie privée. Cela fait 1 an qu’Edward Snowden nous a appris que nous étions numériquement épiés en permanence. Il serait temps d'en tenir compte.

Note

[1] Chaque appareil électronique a une manière propre de consommer de l'énergie, et il est donc possible de savoir quant et quel appareil est allumé ou éteint.

mardi 3 juin 2014

Neutralité du net, si vous voulez comprend les enjeux et vous marrer au passage

Ok c'est en anglais, mais c'est une des meilleurs défense de la neutralité du net et une explication de ce que certains lobby sont prêts à faire:


John Oliver (HBO) - Neutralité du net (VOSTFR) par Numerama

Source: http://www.numerama.com/magazine/29...

jeudi 29 mai 2014

Leur objectif n'est pas votre liberté de lecteur/consommateur

Cela fait un moment que j'ai du mal avec le modèle économique d'Amazon, qui en offrant le port sur quasiment toute ses ventes, extermine les libraires plus petit que lui. Les autres libraires, qu'ils soient en ligne ou en magasin tirent la langue, et ne pourront bientôt plus survivre. Amazon indirectement tue le marcher du livre papier, car il référence absolument tout, même lorsqu'il ne l'a pas en stock, et est en capacité de négocier des tarifs de gros sur tous les best-sellers, ceux qui justement financent les œuvres qui ne se vendent pas aussi bien dans une librairie classique.

On aurait pu espérer que du coup l’essor du livre numérique compenserait cette main mise sur le marcher du livre, mais hélas, entre les éditeurs qui sont totalement à la ramasse en terme d’innovation et qui s’arque-boutent sur leurs privilèges obsolètes, et les gouvernements qui n'écoutent que ces lobbys dépassés, le consommateur n'a plus de liberté de consommer, quant ce n'est pas les auteurs qui n'ont plus la liberté de vendre.

Je vous invite à lire les 2 articles suivants, qui sont édifiants sur un exemple de rapport de force entre Amazon et Hachette, au détriment bien sûr des auteurs et des lecteurs, tout en sachant bien sûr que ce n'est qu'un exemple:

Edit: je rajoute ce lien qui synthétise le sujet:

- page 1 de 73