Citoyens prenez le pouvoir

Politique, logiciel libre et autres digressions de Cédric Augustin - Saint Laurent du Var (Nice Côte d'Azur - France)

jeudi 27 novembre 2014

Petite ballade sous marine aux antilles

Pas facile de prendre des images sous marine avec juste un appareil photo étanche, mais dans le nombre, il y en a quelques unes sympa et surtout un petit film pris en apnée à Rameau Bay, du côté caraïbe de l'île de Canouan. Ce n'est pas la barrière de corail, les fond sont beaucoup moins agités, et il y a plus de fond. Personnellement j'ai préféré cet endroit à la barrière de corail, qui est beaucoup plus endommagée (par les tempêtes ou les bateaux, je ne sais pas). Toutes les images sont prises entre 2 et 4m de fond.

samedi 22 novembre 2014

Première réunion de quartier de la nouvelle équipe municipale

Depuis l'élection municipale au printemps, c'est la première réunion de quartier qu'organise la nouvelle équipe[1]. Je m'y suis retrouvé tout à fait par hasard grâce à l'invitation de la référente du quartier, Astride, qui m'a alpagué durant la bourse au ski le weekend dernier. Du coup, l'absence de communication dans le quartier fait qu'il y avait hélas plus d'élus ou d'agents que de riverains, ce qui est bien dommage car cette réunion était très sympathique et intéressante.

En vrac, de mémoire et non exhaustif, quelques éléments abordés (je suis arrivé un peu à l'arrache et je n'avais rien pour prendre des notes):

  • La ville met en place les forums des quartiers avec une adresse email pour recevoir les remarques des habitants.
  • Des travaux d'embellissement du square Benes sont entrepris. Je n'ai pas tous suivi car je suis arrivé à la fin de la présentation, mais il n'y a pas grand chose qui change au niveau de la structure, c'est plutôt une remise en état, contrairement au projet de la colistière du maire, Françoise Benne qui avait prévu de déplacer les voies de circulation.
  • Les incivilités des automobilistes et 2 roues qui roulent beaucoup trop vite ont été longuement au cœur des échanges. Il a été rappelé que les dos d'âne n'étaient pas forcement des solutions car ils sont bruyants.
  • Autre sujet abondamment abordé, les trottoirs: encombrement corniche Fanestock par le carrossier, trottoirs glissants, mise en place de distributeur de sac pour les excréments des chiens, accessibilité pour les personnes à mobilité réduite...
  • Le square Jean Médecin sera aussi prochainement embelli et dans l'immédiat, l’arrêt de bus va être rendu accessible (marche à hauteur du bus).
  • Festivité de Noël: un éclairage surprise, un marcher de Noël et des animations devant la mairie qui ne seront pas gratuites cette année (non électorale). La question a été posée du choix des dates (du 1er au 25 décembre) au lieu de la période des fêtes (du 20/12 au 5/01). Réponse intéressante du maire, "on a fait comme les autres avant" ;)
  • La mairie avait distribué dans les boites aux lettres un document parlant de l'opération de réhabilitation de 2 maisons dans le village pour créer 7 logements sociaux. Tout était prêt pour en parler, mais visiblement les habitants présents n'étaient pas intéressés par le sujet.
  • Le responsable de la police nationale était présent, mais n'a pas été très concerné. Il a voulu parlé du plan anti cambriolage, mais a bafouillé qu'il n'avait pas encore les instructions de sa hiérarchie, donc on n'en saura pas plus.

Ensuite j'ai posé une série de questions que j'avais préparé (du coup j'ai un peu monopolisé la parole):

  • Je n'ai pas manqué de marteler encore une fois que les réunions devaient commencer à 19h pour que les commerçants et autres actifs puissent y participer, faisant écho à ma demande récurrente concernant le conseil municipal qui commence à 17h. Le maire a été un peu moins fermé cette fois-ci et envisage 18h30 pour les prochaines.
  • Ne faudrait-il pas faire une étude de faisabilité d'une route descendant de l'avenue des Pugets vers le Var au niveau du Gymnase Pagnol. Une dame dans l'assistance a ajouté que cela avait été envisagé il y a longtemps.
  • Problème du débouché de la rue du Var sur l'avenue des Pugets, les automobilistes n'ont aucune visibilité et surtout les piétons se croient en sécurité sur le trottoir sans s’apercevoir qu'ils croisent une rue. Il faudrait une rupture sur le trottoir pour que les parents puissent indiquer aux enfants de s’arrêter et de regarder.
  • La marie pourrait-elle s'impliquer dans le câblage en fibre optique qui arrive dans le quartier mais qui a peu de chance d'être déployé dans le village, les opérateurs préférant les immeubles.
  • Doublement de la CD95, la voie le long de la digue du Var en face de la mairie. Le projet de palplanche présenté en conseil municipal et mis en œuvre par le conseil général[2] ne prévoit absolument pas le doublement de la chaussée, mais la réalisation d'une piste cyclable. Il m'a été répondu que c'était en cours de pour-parlé avec la métropole (qui a les compétences de voiries). Cependant, je sais par ailleurs que comme ce n'est pas dans la compétences du conseil général, il ne fera pas ces travaux. On est typiquement dans un cas de problème de compétence: le CG06 gère les cours d'eau, et la métropole les routes, il faut donc qu'ils s'entendent pour faire une route sur une digue. On est pas sortit de l'auberge malgré les propos rassurant de madame Hébert.
  • Dans le projet initial de l'OIN (éco vallée), il y a un pont traversant le Var entre la mairie et la piscine, qu'en est-il ? La question a été remise à l'ordre du jour par la commune, mais sans plus de précisions.

Donc voilà, un très intéressante réunion[3], hélas avec trop peu d'habitants du quartier, j'espère avoir fait nombre avec mes questions. Elle a durée quant même 2h avec une bonne ambiance.

Notes

[1] Mardi 18 novembre à la salle F à 18h30

[2] Rénovation de la digue pour entre autre obtenir une levée partielle de l'innondabilité.

[3] C'était une promesse de campagne du candidat Segurra. On verra pour les autres, mais au moins celle là est tenue et j'apprécie.

mardi 18 novembre 2014

Martinique: la pêche du Fou brun

Durant nos vacances aux Antilles, sur le bateau nous avons pu assister durant près d'une heure à un ballet extraordinaire de Fous bruns. En effet, lorsque le bateau avance, il dérange les bancs de poissons volants, qui fusent de toute part quant on arrive sur eux. Les oiseaux en suivant le bateau, n'ont donc aucune difficulté à les repérer. Tout d’abord accompagné d'un seul Fou, il y en avait jusqu'à 3. Les sternes font de même.

Nous étions captivés par ce ballet aérien et nautique. Chaque oiseau était clairement identifiable par sa technique de pêche. Celui que l'on voit brièvement sur cette vidéo avait une préférence pour la pêche de surface: il volait au ras des vagues et faisait de violentes embardées pour cueillir les poissons en surface. Nous l'avons également vu passer au travers des vagues, dans un plongeon horizontal et ressortir de l'autre côté de la vague en reprenant son vol sans même se poser. Un autre Fou était lui plus adepte de la pêche profonde, il volait beaucoup plus haut, et quant il plongeait, s'était à la verticale en piquet et disparaissait de longue secondes sous l'eau.

Voici un tout petit extrait de ce ballet

dimanche 16 novembre 2014

Lire tue

Lire tue l'ignorance et les préjugés Le pire des analphabètes, c’est l’analphabète politique

Le pire des analphabètes, c’est l’analphabète politique. Il n’écoute pas, ne parle pas, ne participe pas aux événements politiques. Il ne sait pas que le coût de la vie, le prix de haricots et du poisson, le prix de la farine, le loyer, le prix des souliers et des médicaments dépendent des décisions politiques. L’analphabète politique est si bête qu’il s’enorgueillit et gonfle la poitrine pour dire qu’il déteste la politique. Il ne sait pas, l’imbécile, que c’est son ignorance politique qui produit la prostituée, l’enfant de la rue, le voleur, le pire de tous les bandits et surtout le politicien malhonnête, menteur et corrompu, qui lèche les pieds des entreprises nationales et multinationales.

Bertolt Brecht, poète et dramaturge allemand (1898/1956)

Source: image, texte. Note: j'ai fait une copie du billet original car le blog dont il est issu ne semble plus en activité et son nom de domaine est expiré.

vendredi 14 novembre 2014

Le liveTweet du Conseil municipal de St Laurent du Var du 13/11/2014

Trop de boulot pour pouvoir assister à ce conseil municipal, avec en plus la préparation de l'élection interne du MoDem06 qui s'est rajoutée par dessus jusqu'à point d'heure.

Heureusement, Cyril a fait un petit live tweet du conseil municipal. Bon, il n'a pas vraiment fait d'efforts pour faire semblant d'être neutre dans ses commentaires, mais c'est ça qui fait le charme de l'exercice.

Lire la suite...

lundi 10 novembre 2014

Le capitalisme de connivence versus le libéralisme

Excellent article qui explique comment le capitalisme de rente ou capitalisme de connivence pourri tout l'appareil d'état et corrompt ses serviteurs:

Capitalisme de connivence et libéralisme, par Charles Gave

mardi 4 novembre 2014

Martinique: ballade dans la forêt tropicale

Nous avons fait une randonnée dans la forêt tropicale, pas très loin de la commune de St Marie. C'est vraiment à faire, même si le sentier était un peu casse gueule.

Lire la suite...

vendredi 17 octobre 2014

Encore en vacances... un peu

Je vous le concède, depuis la rentrée j'ai été un peu louzy sur ce blog. C'est que la vie est dense en ce moment, non seulement professionnellement, mais aussi familialement et personnellement. Donc le blog est passé en priorité basse, plus l'occasion de lui accorder le temps voulu. Cela ne veux pas dire que l'envie n'est plus là, loin de là.

Bref, tout ça pour dire que demain je suis en vacances et que j'en ai super méga besoin. Là où je part, il n'y aura pas beaucoup de réseau, hormis le téléphone et encore. Par contre, contrairement à d'autres vacances, j'aurai du courant en abondance, du moins en théorie. Donc j'emporte mon pc pour écrire et le programme devrait me laisser du temps et même de l'inspiration.

Peut être vous passerais-je quelques instants de ces vacances.

A dans 2 semaines,
Cedric.

jeudi 9 octobre 2014

Je vous dirais bien...

...quelques trucs au sujet de plein de chose, mais je ne sais comment le rendre intéressant. Peut-être suis-je moi aussi las, comme beaucoup de français, désabusés par nos édiles, si médiocres, si mercantiles, si menteurs.

Un ex président de la république dont les casseroles tintent de toute part, qui se lance dans la campagne interne de son partis avec la présidentielle en ligne de mire. Les militants de l'UPM vont assurément l'élire, convaincus qu'ils sont par le complot médiatique hourdit par les vilains journalistes de gôooche. Ce mec a endetté la France pour 800 milliards d'euro, dont près de la moitié directement imputable à ses choix politiques[1]. Il a dépassé le plafond de campagne de l'élection présidentielle de 2012 du double du montant autorisé[2], mais il ne savait rien et prétend gouverner la France. Il y a régulièrement des affaires judiciaires qui lui collent aux basque: aucun président n'en a eu autant que lui, même Chirac et Pasqua en ont fait moins[3]. Et pourtant, les militants de l'UMP le veulent pour gouverner la France. Misère.


Le livre le plus vendu de la rentré est une histoire d'adultère. C'est donc ça qui fait encore un peu rêver les français, les frasques de nos dirigeants. Pendant ce temps là, les projets de loi liberticides, sous couvert de terrorisme, sont votés en douce au parlement, permettant la censure sans jugement des sites web par l'administration. Mais qui se soucie encore de la liberté d'expression ?


Des pilotes payés 7 fois mon salaire font une grève pour protéger leur corporation. Ils ont fait chier tous le monde dans tous les aéroport pendant 2 semaines pour quoi ? Rien, pour eux et des pertes pour l'entreprise les employant. A l'autre bout de l'échelle sociale, des conducteurs de métro se mettent en grève parce que leurs collègues sont sanctionnés pour avoir conduit alcoolisés. Ces gens privilégiés ont-ils perdus tout sens des réalités ?


Quelqu'un a compris ce qui se passe au moyen orient ? Je suis pour ma part assez désespéré, même si de loin, j'ai le pressentiment que le président français s'en sort pas trop mal en ce moment, mais après des mois d'hésitation qui vont coûter chers. Donc les USA ont envahi l'Iraq sur un faux prétexte d'armes de destruction massive, les copains de Bush ont fait leur business sur place et maintenant c'est fini, donc les USA se retirent du pays et les pires islamistes s'emparent d'une partie du pays avec une ville riche et du pétrole. Les mêmes fous furieux ont infiltré l'opposition au président Syrien[4] se retournent maintenant contre les opposants au dictateur pour s'emparer des villes Kurdes, que les Turcs sont bien contents de voir tomber, et donc ils font semblant de s'agiter, mais sur place. Si on regarde la carte d'un peu plus loin, on découvre que l'ennemis de toujours des USA, l'Iran, est redevenu un interlocuteur, Israël pendant ce temps là, fait sa petite guerre avec les tarés palestiniens qui envoient des roquettes livrées par les Egyptiens, qui après être passés brièvement par une démocratie, sont revenus en dictature militaire. À côté la Libye est en ruine totale et on commence à se demander si l'intervention de Srkz dans ce pays n'était pas pour couvrir le financement de sa campagne de 2007... Bordel de merde de pompe à chiotte, mais les gens normaux font comment pour vivre dans ce merdier où chaque petit chef de guerre viole et assassine à tour de bras ceux qui ne lui prêtent pas allégeance. Ne sortira-t-on jamais du moyen age ?


Bon voilà, juste quelques exemples déprimants. Je suis désolé de contribuer par ces lignes à l'atmosphère dépressive de la France, mais franchement il y a de quoi.

Notes

[1] L'autre moitié serait imputable à la crise

[2] On parle ici de près de 38 millions au lieu des 22 autorisés.

[3] Ou ont été plus discret.

[4] Que Srkz recevait en grande pompe en France, tout comme Ben Ali, ou Kadafi...

jeudi 25 septembre 2014

Le liveTweet du Conseil municipal de St Laurent du Var du 25/09/2014

Comme d'habitude maintenant, j'arrive au milieu du conseil municipal, puisque le maire ne veut pas en changer l'heure et le maintient à 17h. On a pas le droit de travailler et de s'intéresser à la politique dans cette ville...

Parmi les événements du jour, le 1er adjoint, Michel Ghetti qui rend ses délégations à l'urbanisme et à l'aménagement, officiellement pour des raisons personnelles, mais officieusement car ça sent le gaz et qu'il n'a pas envie que ça lui pète à la figure.

Le live twitt se lit de bas en haut et reprend tous les twitt publiés avec le hashtag #slv06.

Lire la suite...

jeudi 18 septembre 2014

Des british pro européen ?

drapeau_europe.pngDonc si je comprend bien, le référendum écossait pourrait être un séisme si les écossais décidaient de sortir du Royaume uni. Ils pourraient donner des idées aux catalans, aux flamands et encourager la remise en cause des frontières dans le reste du monde. Ouha carrément ! Serait-ce un problème ?

J'ai toujours pensé que les indépendantistes Flamand en Belgique étaient des boutes feu, en mettant en péril l'état Belge et surtout en créant des clivages qui n'existaient pas entre les citoyens, en les montants les uns contre les autres artificiellement. Pourquoi n'ai-je pas le même sentiment au sujet de ce processus écossai de séparation ?

La construction de l'Europe a toujours été l’opportunité pour toutes ces régions à visée indépendantiste de finalement gagner leur indépendance tout en continuant à vivre ensemble. Il est plus facile d'être européen si l'on a des racines régionales. C'est d'autant plus simple que les états ayant perdus une partie de leur souveraineté, et continuerons à en perde, cette séparation devient envisageable puisque ces même états sont encouragés par l'Europe à la décentralisation. Et pour faire le parallèle avec la France, la réforme territoriale pour passer à 14 régions va dans le même sens: des régions fortes face à un état qui ne conserve qu'une partie de ses missions par rapport au siècle dernier.

C'est le sens de l'histoire, même si ce n'est pas confortable. Le changement n'est jamais confortable, mais il est stimulant.

dimanche 14 septembre 2014

Picorage: une question d'humanité, et ça gagne combien un auteur

Retour sur 2 retweet:

jeudi 11 septembre 2014

Faut-il vraiment sauver Nice-matin ?

Il y a quelques jours, lorsque j'ai vu cette une, c'est la question qui m'est venue tout de suite à l'esprit. Le soir à table, mon épouse m'a demandé si j'avais vu la une du quotidien local. Avant même que je ne réponde, elle ajoutait "ils n'ont vraiment rien d'autre comme sujet à mettre en première page, ou alors ils vont très mal ?".

Donc il y a quelqu'un à Nice-matin qui a pris la décision de faire un gros titre de une avec une brève qui devrait se trouver en page 10, sur un môme qui rentre tout seul à la maison... Voilà, voilà, comment vous dire... le doute sur la compétence éditorial de Nice-matin ne cesse de croître.

NM-2014-09-06.png

Notez les 2 publicités de cette page. Ça sent le sapin ;)

dimanche 7 septembre 2014

Je suis un libéral anti-capitaliste qui pleure

Il y a un truc que je ne comprend pas, pourquoi la libre concurrence est si compliquée comme sujet politique à aborder.

Libéral ne veux pas dire capitaliste

Nous vivons dans un pays capitaliste, bien que les capitalistes vous diront le contraire à cause des diverses taxes. Notre modèle de société est bien basé sur la propriété privée et son enrichissement, indépendamment du travail, le capitaliste possédant un capital à faire fructifier. Pour moi donc, une société capitaliste est avant tout basé sur la finance et non sur la production de richesse par le travail.

C'est en cela que je suis anti-capitaliste ET libéral: l'enrichissement exclusivement financier est du parasitisme. C'est une création fictive de richesse au détriment de la création réelle de richesse (manufacture, agriculture, services, industrie...). Or le libéralisme est avant tout une approche de la manière de produire de la richesse RÉELLE. Les libéraux mettent aux cœur de leur projet de société la libre concurrence: tous les compétiteurs doivent jouer avec les mêmes règles de départ et que le meilleur gagne. Les capitalistes n'ont que faire des règles équitables, et tendent vers le monopole qui est la situation optimal d'un modèle capitalistique, puisqu'il assure le revenu maximum pour le capital en détruisant la concurrence.

Libéral de gauche ou de droite, voir du centre

La notion de libéralisme n'est pas de gauche ou de droite. C'est la dialectique des communistes qui mélangent capitalisme et libéralisme constamment dans leurs discours qui interdit au peuple de gauche de se revendiquer libéral. De même avec le vocable d'ultra libéral. C'est en soit un contre-sens, car la liberté ne peut se concevoir sans règle, donc vouloir supprimer l'arbitre (l'état), c'est l'anarchie pas le libéralisme.

Les libéraux défendent la présence d'un état suffisamment fort pour être l'arbitre et le créateur des règles du jeu économique, mais pas seulement. Il existe également des pans entier de la société qui ne peuvent être du ressort de l'économie et donc impliquent un rôle de l'état: l'armée et la police, battre la monnaie, édicter les lois et rendre la justice, la diplomatie...[1].

Certains, comme François Bayrou qui se revendique libéral, ajoutent également le devoir de corriger les inégalités introduites par l'économie de marché. Et c'est cette dernière position que je partage qui permet de défendre le modèle de société français, du moins celui que je souhaite à notre pays. La liberté d'entreprendre ne s'entend que si elle ne se fait pas au détriment des plus fragiles, car nous ne sommes pas tous égaux, donc sans mécanisme de correction, c'est simplement la loi des plus forts.

Et en ce moment ?

Hélas, notre pays n'est pas assez libéral à mon goût, notamment en matière d'équité. Je voudrais entendre le gouvernement, quelque soit sa couleur politique, s'engager sur l'équité: mêmes règles économiques pour tous, mêmes règles face à l'impôt pour tous, mêmes chances à l'école pour tous, même justice pour tous... C'est un projet de société qui est capable de fédérer au delà des clivages politiques classique. C'est ce projet que François Bayrou porte depuis des années, et c'est le seul capable de mobiliser l'énergie de notre pays en temps de crise.

Notre président, François Hollande, est loin, très loin, de ce projet, englué qu'il est dans les réflexes d'état providence de la gauche française pendant ses 2 premières années de mandat. Ce ne sont pas des subventions ou des emplois aidés qui vont faire avancer ce pays, mais une route, un chemin vers l'équité, même si ça fait mal. On ne peut pas demander au peuple de se serrer la ceinture sans perspective. Or quelle est-elle ? Attendre le retour de la croissance pour recommencer comme avant ! Elles mènent à quoi les réformes, si tant est qu'il y en ait d'importantes ? Comment motiver un peuple a accepter de souffrir pour des réformes difficiles, si c'est pour qu'au final, les mêmes in-équités perdurent à l'identique. Il faudrait que ce peuple soit maso... ou alors il ne s'intéresse déjà plus à ce président: 13% d'opinions favorables.

Srkz a foncé dans la dette tête baissée en chantant, Hollande hésite et danse, un pas en avant, puis de côté et un pas en arrière. Mais où allons nous bordel de merde !

Note

[1] Fonctions régaliennes.

samedi 2 août 2014

C'est les vacances, pour le blog aussi

Vacances On se retrouve fin août. Profitez de la torpeur estival pour rêver à la grisaille hivernale et vous dire que vous avez de la chance.

mardi 29 juillet 2014

Dans ton chat: UMP, la copine à Sam et Obama

Petites quotes du site d'inutilité publique, dans ton chat:

dou! : T'aurais voté Obama, toi ?
herv : Non, j'aurai voté blanc.

Source


<noE> tu ressemble a la copine a Sam
<soi-fong> Sam il a jamais eu de copine...
<noE> justement
<noE> tu ressemble a rien

Source


<Markala> : Un jour j'ai lu UMP à l'envers et j'ai tout compris

Source

lundi 21 juillet 2014

Les joies du code: juste une petite modif

... juste une toute chtite modif...

Source

- page 1 de 74