Il y a encore peu, lorsque l'on voulait parler d'internet au maire de Saint Laurent du Var, Henri Revel, il répondait quelque chose du genre "moi ce truc là j'y comprends rien, voyez avec...".

Bon, qu'à cela ne tienne. Lors d'une réunion publique sur le PLU à la mairie j'ai osé poser la question qui fâche "pourra-t-on avoir le document de travail en ligne sur le site de la ville ?" et là tout le monde se regarde en chien de faïence (qui s'y colle), et puis un des adjoint se lance : "oui, enfin non, vous comprenez c'est un document de travail". Bien dis-je, mais il est affiché en mairie donc il n'a rien de confidentiel. Qu'est-ce qui empêche de mettre le PDF sur le site ? Écoutez, je vais voir avec le prestataire qui a fait le document. Quant nous aurons la version finale on verra...

Bon pour a transparence c'est pas gagné. Je ne parle pas des comptes rendu des conseils municipaux qui ne sont pas sur le site, ni les zones de stationnement réglementé, ni rien d'autre si ce n'est les animations et les activités culturelles. Donnez leur du pain et des jeux.

Et pourtant l'année dernière un joli site web entièrement rénové a été mis en ligne. Je me suis précipité dessus à la recherche de documents et rien. Les seuls documents sont ceux déjà disponibles à l'accueil, dans un format PDF très lourd, plus prévu pour le print que pour le web. Déception.

Je ne parle bien sûr pas de l'accessibilité, gros mot pour bon nombre d'agence de com. Ce joli site n'était pas navigable sous linux car la navigation était réalisée en flash 8 et que sous linux il n'y avait que flash 7 à cette époque (ridicule). Je n'imagine pas les mal voyants ou aveugles qui naviguent avec des interfaces brailles, ou encore ceux qui ne savent pas mettre à jour leur version de flash.

Je reviendrais là-dessus prochainement et surtout sur la nouvelle qui a motivée ce billet, à savoir l'ouverture par le maire de son blog.

Tag : Alpes maritimes, Saint Laurent du Var