Ma voisine m'a donné une cagette d'oranges de son jardin et comme chaque année je fais des confitures et du vin d'orange. Comme chaque année je cherche à déchiffrer la recette griffonnée en marge de celle de l'année précédente, quand je la retrouve, cette année, je la mets au propre. Aller ça change de la politique, ça aère les neurones.

Orange provençale Cette recette utilise des oranges douces, mais c'est la même chose avec des oranges amères, c'est juste le rapport douce/amère qui change. Pourquoi lier les 2 recettes ? Tout simplement parce que pour le vin d'orange on utilise les zestes et pour la confiture la pulpe. Autant vous dire que c'est un peu le chantier de tout faire en même temps. Prévoir environ 1h30 plus le rangement si vous n'êtes pas une fée du logis comme moi.

Donc voici ma recette de vin d'orange et de confiture d'orange (ou marmelade si vous faites avec des oranges amères) :

Prendre 20 oranges douces (environ 2kg) et 2 oranges amères, les orangers d'ici donnent de petites oranges à la peau fine et très juteuses. Ajustez si vous prenez des oranges d'import. Avec un économe, je récupère tous les zestes (les puriste le fond au couteau, mais je ne suis pas puriste). J'enlève ensuite le blanc qui reste sur les oranges. C'est facultatif, mais ça réduit l'amertume qui est principalement là. Dans le cas de la marmelade, on utilise la pulpe des oranges amères, mais avec les oranges douce je ne l'utilise pas, je ne garde que le zeste pour le vin.

Le vin d'orange - phase 1

Dans un grand récipient qui ferme (non étanche), couper 3 oranges en dés et 1 demi citron (avec la peau), ajouter 1 ou 2 gousses de vanilles coupées dans la longueur (selon la taille) avec un bâton de cannelle. Mettre de côté le zeste de 2 oranges pour la confiture et ajouter tous les autres. Ajouter 2 litres d'alcool pour fruits (à 45°), 5 litres de rosé (du Var) et 1kg de sucre roux.

Mélangez le tout et laisser macérez à température ambiante (19°) environ 15 jours en mélangeant tous les jours.

Confiture d'orange

  • Couper en dés et ôter les pépins (s'il y en a), cela représente environ 1,6kg de pulpe. Mettre dans un faitout et recouvrir les fruits d'eau. Ajouter quelques morceaux de zeste. Mettre à mijoter environ 30 min. Préparer le reste du zeste en le coupant en petites allumettes et mettez les de côté pour la fin. C'est pour les petits morceaux, si vous n'aimez pas, mettez tout le zeste tout de suite.
  • Mixer le tout et remettre dans le faitout.
  • Ajouter 1,2kg de sucre. J'ai utilisé 500g de confisuc qui simplifie la vie. Ajouter le zest coupé en allumette, une gousse de vanille coupée en petit morceau et porter le tout à ébullition environ 15 minutes. Si une goutte déposée dans une assiette gélifie, c'est bon, sinon laisser encore cuire (avec le confisuc, c'est 10min, mais ça peut aller jusqu'à 30 min sans).
  • Remplir les pots, les fermer immédiatement et les retourner jusqu'au lendemain.

Vin d'orange - phase 2

Au bout de 15 jours, passez votre mixture pour obtenir un vin limpide. Rajoutez 5 à 7 litres supplémentaires de rosé, 1kg de sucre et mettre en bouteille. Attendre au minimum 1 mois pour qu'il mature (c'est déjà bon, mais c'est meilleur après). Au fur et à mesure que l'année avance, le vin change. Le vin d'orange ne se garde pas plus de 3 ans en général. Si vous mettez trop de fruit, le vin se gardera bouché, mais dès qu'il sera à l'air libre il tournera.

Régalez-vous. Demain je reviens à la politique, il y avait un sondage dans le canard local qui mérite un commentaire.