Avec les difficultés en calcul de l'UMP dénoncées par Le canard (nombre de fidèles au sacre de Nicolas Sarkozy multiplié par 4, nombre de bouquins vendus multiplié par 2), j'ai voulu savoir au plus juste le nombre de personnes qui étaient présentes pour les voeux de Rudy Salles à Nice Acropolis.

J'ai compté les chaises, il y en avait 1050 nombre maximum autorisé par l'agent de sécurité de Nice-Acropolis. 1300 personnes environ avaient confirmées leur venue. Alors que la salle se remplissait encore, j'ai demandé au pompier de service à combien il estimait le nombre de personnes debout, il m'a répondu entre 250 et 300. La salle s'est remplie pendant encore 1 heure et l'arrière de la salle était comble. Je pense que 500 personnes debout est une estimation réaliste. Bien sûr le communiqué de presse annonce 2000 personnes, soit 25% de plus, c'est de bonne guerre. La différence est toujours dans le même sens, mais on est loin de l'écart entre les nombres annoncés par BFM, Nice matin et l'UMP pour les voeux de Christian Estrosi, qui selon les sources, varie de 3500 à 5000 personnes, soit plus de 40% de différence.

Je peux vous dire que c'est absolument bluffant de voir autant de personnes se déplacer pour cet évènement qui à lieu tout les ans. Bien sûr il y avait la venue de François Bayrou, mais déjà l'an passé sans qu'il vienne, avec 200 chaises de moins, la salle était bien remplie. Des électeurs de tout bord qui apprécient Rudy Salles, des sympathisants de l'UDF, bien sûr des militants mais aussi des curieux ou des représentant de cultes ou d'associations. Et pour le coup, chez Rudy Salles, ce n'est pas pour se faire mousser ou par obligation qu'ils viennent.

La prochaine fois, on espère que l'avion de François Bayrou n'aura pas de moteur qui rendent l'âme et qu'il n'arrivera pas avec 1h30 de retard car même si la Ciamarda Nissarda était sympathique en attendant, 1h à les regarder danser sans pouvoir en faire autant est extrêmement frustrant. N'oublions pas que ces danses, avant d'être folkloriques étaient surtout celles des bals, donc faite pour que tous les couples puissent danser.

Je reviendrais sur le contenu de cette prise de parole dans de futurs billets. D'autres en ont traité très bien notamment Fabien et Nice-Première (lien 2 et 3) :

  1. Une après-midi pas ordinaire
  2. Mon photographe est malade !
  3. François Bayrou à Nice : un discours humaniste et vigoureux !
  4. Il ne faut pas multiplier les promesses intenables!
  5. Nice François Bayrou était aux voeux de Rudy Salles