Adieu donc, les rapports, les négociations en « eurobritish » avec la Commission et le Conseil, les interventions dans l’hémicycle, le forum européen de l’énergie, le forum européen de l’eau, l’ADLE, la délégation Chine, l’intergroupe vins,…Adieu les réponses aux sollicitations de la grande région Sud Ouest… Adieu à tous ceux qui m’ont sollicitée pour faire aimer le Parlement européen ! Adieu mes assistants...

> Lire le texte d'Anne Laperrouze...