Déjà pour se mettre en bouche, je vous propose cet article de la Tribune : Cantonales : le vrai score du Front National

Donc comme la dernière fois, je vous fait un petit tableau avec des couleurs pour étayer mon propos :

Jean-Louis Paulus-Lys Do Quang Kim : Communiste0,84%Extrême gauche 3,96%Gauche 19,62%
Antonin Tomasso-Anne-Marie Dubois : Pour une Alternative à Gauche3,12%
Marc Orsatti-Grâce Taiana : PS/Ecologie Les Verts/Mouvement Républicain et Citoyen15,66%Gauche de gouvernement 15,66%
Patrick Villardry-Joëlle Nighersoli : Sans Etiquette4,31%Droite anti Revel 25,33%Droite UMP 51,81%
Danielle Hebert-Olivier Briol : Sans Etiquette4,76%
Joseph Segura-Mary-Claude Bauzit : Alternative à Droite16,26%
Henri Revel-Jeanne Dura : UMP26,48%Droite "majoritaire" 26,48%
Sébastien Bonnier-Nicole Dosne : Front National28,59%Extrème droite 28,59%

A gauche, on observe qu'Orsatti semble sauver les meubles en faisant, en comptant les voix de l'extrême gauche, à peine le même score qu'aux municipales où cela n'était déjà pas glorieux. Il est par contre très en deçà du score des régionales alors qu'il était supposé avoir le soutien des Verts[1]. La dynamique nationale en faveur du PS est loin d'avoir jouée à St Laurent du Var.

A droite on observe qu'aucun des 2 camps UMP ne retombe sur ses scores municipaux sans une dose des voix du FN. Pas très enthousiasmant. On note aussi que le socle électorale de Ségura est assez bas, et que son score aux municipales était pour moitié un vote contestataire très volatile. Le maire se retrouve aussi avec un vote contestataire très majoritaire. Il sera réélu, mais c'est un coup de semonce sérieux.

Pour ce qui est du FN, j'ai du mal à en causer tellement c'est triste : confirmation du scrutin régional, une étiquette qui rapporte beaucoup, puisque le candidat n'avait aucune implantation, pas de programme[2] ni même un site web. La confirmation s'il le fallait qu'un bon nombre d'électeurs votent sans tenir compte du scrutin pour lequel ils sont interrogés[3].

Je voterais dimanche pour Henri Revel sans hésitation, pour que le candidat du FN ne fasse pas plus que son score du premier tour et pour dire mon rejet de ce que le FN incarne en politique : rejet de toute idée du vivre ensemble, le racisme institutionnalisé, le mensonge systématique, la peur comme arme de communication. Et j'espère que ce sera la dernière fois que l'on me forcera à voter ainsi.

Notes

[1] Je ne pense pas que les électeurs soient dupes, Orsatti s'y entend autant que le reste en écologie, il n'arrive même pas à faire semblant.

[2] Sa profession de fois n'est qu'un copier/coller du tract national sur des thématiques nationales, rigoureusement identique dans tous les cantons.

[3] Étonnez-vous après que les candidats leur racontent n'importe quoi.