Ceux qui me lisent sur Facebook, ont découvert que je m'étais remis à la voile, non plus par procuration en accompagnant le fiston, mais en étant moi-même sur la ligne de départ.

Pour mes 40 ans, mes amis et la famille se sont cotisé pour participer à l'achat d'un bateau, un petit dériveur de 4,2m, un Laser. Objectif, refaire de la régate. Voilà, une semaine après avoir pris livraison du bateau, et avec un accastillage pas encore finalisé, je me lançais dans ma première régate de Laser, sans même avoir pu ne serait-ce que faire une navigation avec[1].

J'ai régaté entre 13 et 20 ans, et depuis cela ne m'était plus arrivé. Je ne vous cache pas qu'avant ma première manche, j'avais mon courage dans les talons. J'étais d'autant plus stressé que c'était la première fois que je régatais sur ce type de bateau, sans même avoir pu l'essayer, autant dire un saut dans l’inconnu.

Pour le moment, je ne suis pas ridicule sur un bord de près ou lors d'un départ[2], mais pour ce qui est des manœuvres et du portant, je suis très en deçà du niveau[3].

Ci dessous les photos et commentaires parus sur mon compte Facebook :

antibes_20111009.jpg

Régate d'Antibes (mon club) du 09/10/2011: 1ère régate sur le bateau acheté avec les contributions de tous mes amis pour mes 40 ans. Il y avait 14 laser, je fais 3ème sur 5 dans ma catégorie, avec de bonnes manches, de 4/14. Une super journée. Merci.

bandol_20111015.jpg

Régate de Bandol du 15 au 16 oct 2011: Le bateau est rangé sur la plage en attendant la 2ème journée. Aujourd'hui j'ai ramassé les bouées comme on dit. Le niveau est régional, tout de suite les erreurs pardonnent moins. 21 participants dans ma série. Je fais une manche de 17 et une de 19. Si demain j'arrive à prendre un départ, j'espère côtoyer un peu plus le milieu du paquet.

bandol_20111016.jpg

Deuxième jour, tout le monde se prépare pour 4 manches annoncées dans la pétole. Mais ce ne fut pas pétole, une petite brise de sud s'est chargée de mettre à rude épreuve mes abdos et cuisses. La bataille à été très âpre, et malgré un passage 5 à une marque au vent, je recule au portant et ne fait pas mieux que 16 sur la ligne. Ya du boulot ! Je fini 20/21, mais avec une marge de progression très grande. Je me suis sincèrement régalé, même si c'est dur. C'est du bon niveau et ça bataille dur.

Notes

[1] En fait, je suis sorti avec 1/2h la veille, dans la pétole, juste pour vérifier qu'il était complet.

[2] Ce qui correspond à la chose la plus dur à apprendre, donc effectivement, c'est comme le vélo, j'ai de beau restes.

[3] Pour le coût, ça, ça se travaille, donc rien n'est perdu.