Lors de notre conseil départemental du MoDem 06 mercredi dernier, des interrogations fortes ont été émises par les militants quant au rapprochement entre le MoDem et l'UDI.

Et même si le conseil national s'est passé à huis clos hier soir durant 4h, je ne pense pas trahir grand chose en interprétant certains des propos qu'y a tenu François Bayrou illustrant le devenir de ce rapprochement du MoDem et de l'UDI.

Voici ci dessous quelques unes des questions des militants du 06 et les réponses que j'ai pioché durant ce CN[1]:

  • Le rapprochement avec « les centres » ne nous pose pas de problème, beaucoup sont issus de nos rangs et ont tracté avec nous. François Bayrou a insisté sur le fait que l'on ne pouvait pas vouloir rassembler les français demain si nous ne sommes pas capable de tendre la main au dessus du ruisseau idéologique qui sépare l'UDI et le MoDem.
  • Nous avons un problème avec le patron du nouveau centre local. Bayrou a martelé qu'il ne fallait pas projeter une problématique locale sur des enjeux nationaux et européens. Ce qui a été fait localement par les MoDem reste et il souhaite que des tentatives de rapprochement soient faites.
  • Les militants sont inquiets au sujet de notre indépendance et identité, chèrement acquise au fil du temps[2]. Chacune des formation garde son ADN (l'UDI proche de l'UMP, le MoDem indépendant), mais représentent la même famille politique.
  • Quid des investitures ?. Pas de systématisation, chacun reste autonome dans ses investitures.

Bon, voilà de quoi rassurer les militants. Je pense que Bayrou a bien anticipé les inquiétudes de bon nombre de militants. Il est dans son rôle de président en voyant plus large et plus loin que les échéances municipales. En substance, on ne change rien, si on arrive à se rapprocher tant mieux, mais le MoDem reste le MoDem !

Salle comble au CN du MoDem à Guidel

Notes

[1] Du moins tel que je l'ai compris.

[2] Parfois dans la souffrance et avec beaucoup d'échecs électoraux ou départ de gens précieux.