Bon finalement, je me suis gouré, mais pas tant que ça pour mes estimations de premier tour, du coup, je me relance pour le second, en en profitant au passage pour vous asséner quelques idées aussi vagues que fumeuses.

Les forces en présences
  • Orsatti cumule le désamour des français pour le gouvernement actuel, et le rejet des électeurs laurentins de gauche ou apparentés. Deux facteurs vont jouer dimanche à mon avis: tout d'abord je pense que les abstentionnistes étaient pour beaucoup de gauche, et une partie voudra peut être se racheter. D'autre part, le duel très serré entre les 2 listes de droite, devrait en motiver certain à participer. Donc il devrait remonter un peut au second tour, mais pas de beaucoup.
  • Prados, le candidat inodore et incolore du FN devrait récupérer une partie des voix des mécontents des fusions. Une autre partie, attirés par le sang du duel et le front anti Revel, devrait jouer au poker.
  • Ségura se sent pousser des ailes et pense la victoire à porté de main, et il a raison. Les anti Revel devraient accourir en théorie, mais en théorie seulement. Car les fusions de liste ne sont jamais des additions arithmétiques. Il devrait perdre une partie des électeurs de Bennes mécontent de cette fusion et gagner une partie des lecteurs de Moschetti pas plus satisfaits de celle avec Revel. Pour l'estimation, j'ai pris 30% de chaque. Je soupçonne aussi que comme moi une partie des électeurs ne le voient pas capable de gouverner, ce qui devrait aussi nuire au report des voix anti Revel.
  • Revel, va avoir du mal à trouver des voix de réserve pour le second tour. L’alliance avec Moschetti qui a fédéré une partie des anti-Revel au premier tour, va peiner a lui apporter des voix. A la louche je dirai qu'il n'en récupérera que 30%.

Ce qui nous donne le tableau de pronostic suivant:

Pronostic second tour des municipales 2014

Note: pour la métropole, la liste en tête aura 4 sièges et les 2 suivantes 1 siège chacune. Dans tous les cas, Orsatti ne sera plus conseiller communautaire, sauf s'il dépassait la liste du FN, ce qui est hautement improbable.

Donc sur cette grille, il y a très peu de différence et si on calcule les reports de voix selon d'autre critères, Henri Revel pourrait être battu. Ce second tour va être très serré. C'est dans ce contexte que nous avons choisi avec le président départemental du MoDem06 d'apporter notre soutien à Henri Revel, qui est le candidat le plus à même de défendre les intérêts des laurentins au sein de la métropole, tout en conservant une modération budgétaire indispensable.

Pour ce scrutin chaque vote pèsera dans la balance.