Quand va-t-on enfin aborder les vrais sujets de ces municipales dont personne ne parle, qui sont la métropole et la lutte de pouvoir à laquelle se livrent les ténors locaux de l'UMP, Estrosi et Ciotti.

La question qui fait pencher irrémédiablement la balance du côté de Revel est "qui est capable de tenir tête à Estrosi au sein de la Métropole ?"

Pour pouvoir continuer à endetter la Métropole au profit de Nice, Estrosi a besoin, de bon petits soldats obéissants et corvéables, au conseil des Maires et au conseil métropolitain, tout le contraire des Revel à St Laurent, Mangiapan à Villefranche, Meini à la Gaude, voir même Dombreval à Vence. Tous ces candidats qui ont ouvertement émis des doutes au sujet de la politiques d'Estrosi, se sont vu opposer des candidats Estrosistes au premier tour, alors qu'ils étaient soutenus plus ou moins ouvertement par Ciotti. On notera au passage les manœuvres de Rudy Salles qui fait les basses œuvres d'Estrosi là où il en a encore le pouvoir entraînant la famille centriste dans une guerre fratricide qui ne sert que ses intérêts personnels.

On est loin de la problématique des parking souterrains ou de la caserne de pompiers. Les enjeux sont la dette de la Métropole. Aujourd'hui, St Laurent du Var est 10 points en dessous de Nice pour les impôts. Si demain, il n'y a pas de contre-pouvoir à la Métropole contre Estrosi, il procédera à l'harmonisation fiscale sur tout le territoire de la Métropole, et les laurentins pleureront leur ancien maire qui ne faisait sois disant rien, si ce n'est tenir les cordons de la bourse bien serrés, ce qui n'est déjà pas rien.

Revel est le seul à être suffisamment indépendant pour pouvoir tenir tête à Estrosi au sein même de la majorité métropolitaine, en fédérant d'autres élus de cette même majorité. Que l'on ne me fasse pas croire que le gentil Ségura est à la hauteur de ces enjeux...

Dimanche, vous ne voterez pas QUE pour St Laurent du Var. Citoyens, prenez le pouvoir !