Voici les résultats de l'élection départementale pour le canton de Cagnes 2 (Cagnes, St Laurent du Var et la Gaude). Je met les scores du canton et ceux de la commune de St Laurent du Var sur la même ligne pour comparer.

Binôme candidat Parti Nbr voix canton % canton % St Laurent du Var
Mme SIEGEL Vanessa / M. SEGURA Joseph UMP 5672 35,57% 36,78%
Mme MERLE DES ISLES Brigitte / M. PRADOS Lionel FN 5651 35,43% 34,80%
Mme BRAGANTI Stéphanie / M. MARCHESE Antoine Vert / Gauche unie 1824 11,44% 10,05%
Mme DURA Jeanne / M. REVEL Henri Divers droite 1326 8,31% 9,76%
Mme NATIVI Martine / M. COLMARS Alexan FG 902 5,66% 5,21%
Mme FINZI Annie / M. MAYEN Léopold Divers droite 573 3,59% 3,40%

Il y a pas mal de lecture à faire de ces résultats:

Comme annoncé, le FN fait le plein des voix

Je suis toujours atterré par la propension des électeurs à voter pour des candidats juste pour une étiquette. "yen a marre alors on va leur foutre ça dans la gueule", tout en sachant pertinemment que l'extrême droite serait un désastre s'ils arrivaient au pouvoir. C'est désespérant, mais il faut dire que l'offre politique était assez médiocre.

Le binôme de tête en position difficile

Malgré les sourires du maire de St Laurent du Var hier soir, satisfait d'être en tête au premier tour, il est loin d'être élu. Les électeurs laurentins l'ont certes placé en tête du 1er tour, mais pas les autres. Les autres candidats divers droite font plus de 11% de voix qui sont pour bon nombre hostile au maire. Si une partie de ces électeurs reportent leurs voix sur le FN, histoire de le faire choir, ça va être très serré.

Je ne sais pas trop comment les électeurs de gauche vont réagir, mais cela risque d'être eux qui sauvent la tête de Ségura et Siegel.

Candidature inutile de Revel

La motivation de sa campagne était pour le moins pas clair, à peine compréhensible pour les laurentins, alors on comprend facilement qu'elle ne soit perçu que comme une revanche pour les autres communes, d'autant qu'il n'a jamais fait le plein de voix sur la partie cagnoise du canton. Cette candidature était celle de trop, sans projet, juste sur son nom, bref sans aucun intérêt pour les électeurs ou le département.

La gauche en état de convalescence

Ce sont les électeurs de gauche qui choisiront sans doute les prochains conseillers départementaux de ce canton de Cagnes 2. Le score honorable des candidats verts sauvent les meubles, mais on est encore loin de l'étiage de la gauche sur ce canton qui devrait tourné autour de 25% (présidentielle) en additionnant toutes les gauches. On arrive péniblement à 16%, ce qui est en dessous du score aux précédentes cantonales. Domage pour eux.