Entre les ascenseurs en panne, les gens qui n'en ont rien à faire, les rampes encombrées, les places de stationnement réservées occupées, les portes trop difficiles à ouvrir, les tourniqués trop étroits, les trottoirs sans bateau pour en descendre... il est extrêmement difficile de se déplacer pour les personnes à mobilité réduite.

La mobilité réduite ne concerne pas que des handicapés en fauteuil, il y a aussi les personnes âgées ou blessées, les parents avec des poussettes ou enfants en bas âge, les touristes avec leurs valises. L'accessibilité concerne tout le monde, pas forcément les autres.