Dans l'article de 01net ont apprend que le conseil général des Alpes-Maritimes va distribuer près de 13 000 clés USB aux collégiens entrants en 6ème.

Voilà une idée lumineuse, populaire à souhait : on "donne" un outil pour transporter des documents alors qu'une majorité d'enseignants et l'institution ne sont même pas en mesure d'utiliser les technologies numériques notamment pour les cours, qu'à part en fac, et encore pas toutes, il est quasiment impossible de trouver en ligne.

Et je ne parle pas de l'inapplicabilité : comment l'enseignant transfert les documents à 36 collégiens à la fin du cours. Il faudrait un outil dédié dans la classe, un ordinateur et les compétences qui vont avec.

Bref de la promo mais pas de suivi.

Ils feraient mieux de financer des expérimentations pilotes de dématérialisation des cours, avec formation des enseignants, création de logiciels et de site web dédiés et salle de travail pour ceux qui n’ont pas d’accès à internet à la maison (dans l’établissement ou dans les bibliothèques). Ca servirait en plus à ceux qui sont malades pour suivre leur cours de la maison ou de l'hôpital ou ceux en voyage.

Il y a quantité de chose à imaginer avec la dématérialisation des cours : travail collaboratif des équipes pédagogiques, archivage, relation parent enseignant, interactivité, déplacement de plages horaires, éclater une matière sur plusieurs enseignants pour bénéficier d'une expertise plus pointue ou permettre aux enseignants de se former pendant l'année sans nuire au programme...

Bien sûr, de tels projets qui sont testés à gauche et à droite sont beaucoup moins simples à mettre en œuvre et au niveau de l’image, ne permettent pas de toucher en une fois quelques dizaines de milliers de famille pour faire sa promo politicienne. Arg, je hais la com !