A Cannes, l'association ensemble a organisée ce soir une débat sur le thème Droite ou Gauche, quelles valeurs défend-on ?

Indépendament de l'atmosphère sympa de ces réunions où l'on débat de sujet de société et de politique, j'avais pleins de raisons de m'y rendre. En effet en tant que militant udf qui a voté l'orientation de François Bayrou et de l'UDF de prendre une position en dehors du clivage gauche droite, cette question éminament politique est centrale au sein de l'UDF.

Il y avait une trentaine de personnes, dont une bonne partie s'est échangé le micro. Dans l'assistance, le concept de gauche et de droite est resté très présent. Difficile d'en sortir. Et lorsque quelqu'un essait d'en sortir, il y a toujours quelqu'un dans l'assistance pour rappeler les différences de "valeur" entre la "gauche" et la "droite", sans tenir compte du fait que, une fois au pouvoir, la différence de politique n'est pas toujour facile à identifier.

J'ai bien sûr aussi remarqué, tout comme sur Agoravox, que les gens qui font l'effort de débatre de politique, ne sont pas représentatifs de la population. Ils sont pour moi une élite citoyenne. Le simple fait de débatre et de s'écouter est déjà un signe fort de citoyenneté. La question est comment touche-t-on les autres ? Vous savez ceux que personne n'écoute, ceux qui ne se retrouvent pas dans les média et qui en désespoir de cause votent pour les extrêmes, ce fameux vote contestataire pour des listes dont on ne lit même pas les gros titres du programme politique (voir le biller d'Eric et l'article des yeux ouverts sur le sujet) ?

En tout cas, ça fait du bien de débatre et confronter des positions différentes.