Hier matin dimanche, je m'apprêtais à prendre mon petit déjeuner, et comme d'habitude, j'allume la radio qui est par défaut sur France Inter. Le magazine de reportage, Interception, diffusait un documentaire sur le Rwanda et le sida : "La machette et le virus". En 4 minute j'ai entendu 2 femmes raconter comment elle avaient été violé. Même si les mots étaient quelconques, la voix de l'interprète qui les transcrivait monocorde, mis bout à bout ils décrivaient d'indicibles images de l'horreur absolue.

J'ai éteins la radio et je me suit assis. C'en était trop.

Le reportage reste 30 jours en ligne sur le site de France Inter et commence à 33min du début de l'émission.

Billet précédent sur le sujet.