Bon, personne n'est dupe sur l'indépendance DU média locale, Nice-Matin vis à vis de l'UMP dans notre département. Comme c'est en plus un monopole, ça ne facilite pas la remise en cause et la diversification des angles de vue (indépendamment de la qualité des journalistes).

En assistant aux conseils municipaux, j'ai découvert que ma municipalité (St Laurent du Var) dépensait de coquettes sommes en publicité auprès de la presse locale et donc de Nice-Matin. Les mauvaises langues ne se gêneront pas de dire que la taille de la photo dans le quotidien est fonction du montant du chèque. C'est médisant mais il y a de fois on se demande tout de même.

Ce weekend (samedi 16/12/2006), était inaugurée en grande pompes l'arrivée de la première rame du tram de Nice et l'on a assisté à une débauche de publicité dans le monopole médiatique locale : annonce sur la couverture, pleine page en dernière avec une soit disant publicité du conseil général pour utiliser les transports en commun. Sur le parcourt, un exemplaire spécial dédicacé au tram a été distribué à tous les passants.

Le lendemain, re-pleine page de pub. Le mardi, un article totalement démagogique sur la baisse de la circulation au profit des transports en commun, citant encore une fois l'avenir radieux du tram.

Ceux qui circulent dans le département peuvent dire que la densité de véhicule n'a pas baissée sur les axes principaux. Pour ma part, le temps d'attente au péage ne varie pas, et la densité de véhicules est rigoureusement la même depuis 3 ans que j'emprunte le même itinéraire aux même heures.

Ceux qui utilisent les transports en commun s'apitoient sur les difficultés de leur faire confiance (ponctualité, trou dans les planning). Par exemple St Laurent du Var - Sophia prend 1h30 en car à comparer aux 35min en véhicule personnel. Si c'est pas dissuasif ! Et pour ceux qui voudraient persévérer, les trains qui ne circulent pas entre 14h et 15h30 ne facilitent pas le déplacement, aussi spacieux soient-ils.

Quant je dis que la compétence des journalistes n'est pas totalement en cause, si on cherche bien, on peut lire dans l'article d'aujourd'hui : "le poids des dépenses [liée à l'usage de la voiture] représente près de 10% du budget des ménages. Et un peut plus bas "Pour le ministère, le dynamisme de l'offre de transport en commun [...] explique aussi cette baisse". Donc en conclusion, si l'on ne se fie pas qu'aux gros titre de l'article, on apprend donc que l'augmentation du coût du transport fait que les français se servent moins de leur voiture, mais le ministre a envie de croire que c'est les transports en commun.

Mais pourquoi donc faire des conclusions bidons dans un article d'une page qui passe la pommade et donner les vrais informations dans le petit encart en 2 lignes ? C'est soit de l'incompétence puisque l'auteur de l'article donne les informations pour décrédibiliser sa propagande son message, ou alors c'est de la résistance pour luter contre la ligne éditoriale imposée par le service publicité du journal.