Les élections présidentielles sont le moment des loby. On l'a vu avec les associations homosexuelles au printemps, le pacte écologique en début d'année, les visites dans les DOM et toutes les corporations qui interrogent les candidats sur leurs positions, afin de les interpeler sur leur problèmes spécifiques et d'informer leurs membres des positions de chacun des candidats.

Concernant le logiciel libre, l'APRIL[1] et quelques autres associations ont demandé à chacun des candidats de répondre à un questionnaire dont voici le sommaire :

  1. Principe du brevet logiciel
  2. État du système des brevets
  3. Avenir du système de brevets
  4. Principe des mesures techniques et de la protection juridique associée
  5. International (Déclaration de genève et OMPI)
  6. Interopérabilité
  7. Directive 2001/29CE et loi DADVSI
  8. Projet de directive IPRED II
  9. Vente liée ordinateur/logiciels
  10. Recours collectif
  11. Informatique dite "de confiance"
  12. Administration électronique
  13. Campagne d'information et neutralité scolaire
  14. Enseignement de l'informatique et logiciels libres dans l'éducation

Les sujets abordés sont vastes et très techniques. Compte tenu de l'emploi du temps des candidats, je ne sais pas comment François Bayrou qui a reçu une copie sur le stand de l'APRIL au salon Linux va faire pour y répondre. Je le sais attaché à répondre lui même à ce genre d'interrogation et non comme certains à le faire faire par leurs lieutenants.

Référence :

Déclaration d'utilisation de logiciels libres

Notes

[1] APRIL : <a href="http://www.april.org/">Association pour la recherche en informatique libre</a>