Je reste fondamentalement persuadé que la nécessité de répondre à votre inquiétude journalière, que vous soyez jeunes ou âgés, conforte mon désir incontestable d'aller dans le sens d'une valorisation sans concession de nos caractères spécifiques.

Et c'est en toute conscience que je déclare avec conviction que la conjoncture actuelle oblige à la prise en compte encore plus effective d'un plan correspondant véritablement aux exigences légitimes de chacun.

Ouha on croirait entendre Sarkozy... non je déconne, il a été meilleur que ça. On pouvait même croire que c'était de bonnes idées qu'il énonçait si on ne faisait pas gaffe, tellement il voulait convaincre.

Le générateur de langue de bois