La campagne bas son plein sur le terrain. Les anciens militants le disent et le répètent, cette campagne ne ressemble à aucune autre. Marcel qui s'occupe du canton de St Laurent me disait qu'en 2002 l'accueil était beaucoup moins chaleureux lors de la précédente campagne de François Bayrou. Même son de cloche d'Hervés à Vence concernant la relation avec les Vençois(e)s.

Marcel

Saint Laurent du Var

Samedi nous étions en centre ville de St Laurent du Var. J'ai vraiement apprécié de voir les changements sur les visages des gens que nous croisions lorsqu'ils réalisaient pour qui nous tractions. L'exemple type est ce monsieur, qui refuse le visage fermé le tract et commence à traverser la rue, puis se ravise ayant réalisé qui était en photo sur le tract, fait demi tour sur le passage clouté et revient me demander un tract en me disant "lui il est bien, donnez moi votre tract". Et ainsi de suite pendant 2 heures, avec les vitres des voitures qui s'ouvrent une foi que les automobilistes ont identifié le visage de François Bayrou sur le tract, les visages qui s'illumine et les encouragements. Les sympathisants socialistes qui nous disent que cet homme est sincère. On m'a même demandé pourquoi il ne s'alliait pas tout de suite au PS.

Note d'humour : je suis passé en fin de matinée saluer le candidat PS aux législatives qui inaugurait sa permanence, fardé comme un vieil acteur de la comédie française voulant jouer le rôle de jeune premier. Après m'avoir pris un tract il m'a demandé pour qui je voterai au second tour. "La question est plutôt pour qui vous, vous allez voter" lui ai-je répondu en m'éloignant pour continuer mon boîtage. Je n'avait pas d'appareil photo, mais je vous décrit la scène qui s'est ensuite déroulée : le candidat socialiste et son suppléant, tout deux en train de dialoguer avec un passant, chacun son tract UDF à la main, le tendant sous le nez de ce monsieur.
On s'amuse d'un rien.

Villeneuve Loubet

Au même moment une autre équipe allait elle aussi à la rencontre des habitants de Villeneuve Loubet. Je vous copie le message de Valérie, nouvelle militante pour qui s'était le baptême du feu :

"Tout s’est très bien passé, l’accueil des villageois a été très positif. Mêmes les personnes qui, a priori, ne voulaient pas de tract, en regardant de qui il s’agissait, acceptaient de le prendre. Et pour d’autres, j’ai pu ressentir une véritable sympathie.
C’est une expérience très enrichissante, cela donne envie de convaincre encore et encore. Je repars encore plus motivée demain matin sur Vence.
"

Carros ville

Samedi après midi, je suis allé faire un tour en rollers à Carros. L'accueil était différent. Les personnes rencontrées avait des réactions plus extrêmes que le matin à St Laurent, soit un rejet catégorique, soit une adhésion enthousiaste. La rencontre avec les habitants de Carros était plus difficile car la ville n'a pas de centre de vie. Je me suis baladé, à la sortie des supermarché, sur les parking ou dans les jardins d'enfants.

Vence

Dimanche matin, le centre de Vence a vu déboulé les militants de l'UDF en plusieurs équipes à la rencontre des Vençois(e)s. Comme le dit Loïc qui s'occupe du canton de Vence :

"l'UDF était partout.
Manifestement nous avons donné des idées au PS, au PC, à l'UMP et au MEI qui étaient tous présents place du grand jardin !''

C'est sûr qu'avec un tel accueil, cela donne envie de retourner à la rencontre des gens. A bientôt, en ligne ou sur le terrain.

Tractage à St Laurent du Var