Téléphone

Un collègue qui me sait militant me faisait remarquer qu'il avait découvert que le nom de "Le Pen" était dans le dictionnaire prédictif de son téléphone lorsqu'il saisissait un texto. En cherchant, nous y avons trouvé "Sarko", "Bayrou" et "Jospin". Comme le téléphone a plus d'un an, il n'y figure bien sûr pas Ségolène Royal, inconnue à l'époque en dehors de sa région ou du microcosme politique. Besancenot, pourtant candidat en 2002 n'y était pas.

Les auteurs du dictionnaire s'attendaient à ce que les utilisateurs s'échangent des textos politiques, à moins que cela serve à s'envoyer des insultes : Spès 2 sarko.