Après chaque réunion organisée à Nice à la permanence UDF de Rudy Salles, je rentre par le bord de mer et je m'étonne à chaque fois que dans un sens, de St Laurent du Var vers Nice les feux synchronisés limitent et favorisent la vitesse à 55km/h et que dans l'autre sens, de Nice vers St Laurent du Var, se soit à 65km/h.

Si l'on roule moins vite ou plus vite on est assuré d'être arrêté par un feu au rouge, alors que dans les 2 sens, la vitesse est limitée à 50km/h. En roulant sagement à ces allures (55 et 65km/h), on traverse la ville d'une traite, à vitesse constante, ce qui écologiquement parlant est bénéfique puisque ce sont les accélérations qui consomment du carburant et provoquent de mauvaises combustion du carburant, mais l'on est au dessus des limitations de vitesse.

Je peux aisément comprendre que le réglage des feux se fasse un petit peu au dessus de la limite pour tenir compte des démarrages des véhicules et de la densité du trafic. Par contre je ne comprend la différence entre un sens et l'autre que par une seule raison : le nombre de vois. En effet la chaussées nord (Nice->St Laurent) dispose d'une vois de moins que la chaussée sud (St Laurent->Nice). Il y a donc nécessité d'augmenter le débit par rapport à la chaussée sud.

La question que l'on peut se poser est l'hypocrisie d'une limitation de vitesse que l'on sait qu'il n'est pas souhaitable que les automobilistes respectent pour garantir la fluidité du trafic. L'honnêteté devrait conduire à mettre une limitation à 60km/h sur la chaussée nord et 50km/h sur la chaussée sud. J'imagine comment serait reçu l'élu qui ferrait une telle proposition en conseil municipal et l'accueil que lui réserveraient les riverains...