Rudy Salles

En effet, Rudy Salles est un homme de centre droit depuis toujours, fidèle et cohérent dans son positionnement politique. S'il s'est effectivement rapproché du centre dans le sillage de François Bayrou, ce n'est pas non plus une girouette comme certain le lui reproche. Je ne l'ai jamais entendu fustiger les idées de l'UMP, mais leur manière de faire de la politique, et notamment à Nice en soutenant un maire d'extrême droite et en laissant courir sur le clientélisme et la corruption. La démarche de François Bayrou n'a jamais remis en cause les principes de Rudy Salles ou alors il le cachait bien. Voter la censure car le gouvernement mentait grossièrement sur le budget et continuait d'acroitre la dette n'a rien à voir avec un rejet des idées, mais bien de la méthode. Rappelons-nous que son suppléant, André Bonny, lors de ses 2 précédents mandats était UMP.

D'autre part, Rudy Salles est un homme politique qui sait que dans notre département, sont électorat est composé d'hommes et de femmes de droite avant tout. Ils seront donc certainement plus nombreux à avoir une démarche similaire qu'à le lui reprocher. Enfin c'est un vote de second tour, pas un ralliement à l'UMP. Il ne faudrait tout de même pas donner plus d'importance à cette annonce qu'elle n'en a. Tant que le vote blanc n'est pas pris en compte, je ne vois pas trop ce que Rudy Salles aurait pu voter d'autre.

Donc, rien de neuf sous le soleil, pour moi, c'était prévisible et même cohérent avec l'homme qu'il est, fidèle à certaines valeurs qu'il défend aussi au sein de l'UDF. Pas de quoi en faire un fromage ou lui jeter la pierre.

Edit du 07/05/2007 : Rudy Salles annonce qu'il rejoint la majorité présidentielle suite à la victoire de Nicolas Sarkozy. C'est dommage, il avait toute sa place au sein du Mouvement démocrate et j'aurais aimé poursuivre l'aventure derrière François Bayrou avec lui.