Une question importante portait sur l'organisation des votes maintenant que notre mouvement dispose de statuts et on l'espère d'un règlement démocrate dans les jours qui viennent[1].

François Bayrou a rappelé que toute élection supposent une compétition et des tensions, et surtout de donner du temps pour faire campagne, ce qui n'est pas vraiment compatible avec les échéances municipales qui approchent. Il a demandé que nous soyons en mode de rassemblement et non de compétition interne, aussi légitime que puisse être cette compétition.

Il propose donc de procéder à un vote par correspondance pour le conseil national (350 personnes), composé uniquement d'élus à la proportionnelle régionale. Ce scrutin devrait être organisé à partir du 15 décembre avec une élection jusqu'à la fin de l'année afin de pouvoir réunir ce conseil dès janvier.

Pour la conférence nationale (3000 personnes) la proposition est de faire les élections en avril après les élections municipales. D'ici là une organisations provisoires dans toutes les Mouvements départementaux sera mise en place, avec représentation de toutes les sensibilités d'adhérents[2]. Les votes dans les mouvements départementaux et les élections des présidents se déroulerons en avril, après les municipales.

Notes

[1] Le règlement intérieur devait être soumis au vote, mais il n'a pas été présenté.

[2] Encore ces précautions qui répondent aux critiques dans certains départements de verrouillage par les UDF en place. Normalement il n'y a maintenant plus de différence entre les militants UDF et MoDem, les UDF étant tous d'office MoDem.

Tag : congres-udf-modem-2007