Lors de l'Université de rentrée du MoDem, François Bayrou a répété son message qu'il tient depuis 2006 : il faut travailler avec les gens compétents de tous les partis et ne pas être sectaire. Il l'a dit et martelé à nouveau. Quelle n'a pas été ma surprise d'entendre que ce message avait été interprété par les média nationaux comme un appel du pied au PS. Le parti socialiste n'a jamais été cité dans le discours de François Bayrou, si ce n'est pour comparer l'unité du MoDem face aux deux autres grandes formations politique.

Déjà avant les municipales Bayrou faisait explicitement appel aux vrais Gaulistes, aux anciens UDF de l'UMP déçus partis en 2002, aux socialistes ouverts d'esprit, aux radicaux non vassalisés, aux verts qui se retrouvait dans le projet MoDem de développement durable. Bref beaucoup de monde et pas seulement le PS.

Pourquoi France-Inter titrait tous ses journaux depuis hier sur "Bayrou fait un appel aux socialistes". N'est-ce pas encore un filtre appliqué au discours pour faire dire à Bayrou ce qui les intéresse ? C'est incroyable d'entendre un tel glissement entre le propos tenu et ce qui en est rapporté, repris en boucle immédiatement par tous les autres médias, sans se poser la moindre question jusqu'à aujourd'hui, où le propos commence a être nuancé par un "sans jamais les avoir cité".

La journaliste de France-Inter était pourtant au premier rang de la table de presse, à 25m de Bayrou. Elle doit aussi avoir des acouphènes...

Tag : UniversiteDeRentreeDuMoDem2008