Je regarde avec circonspection l'agitation de notre président et de la chancelière allemande dans les média, allant de conférence en conférence, jour après jour, sans que l'on sache vraiment quel est la finalité de toute cette agitation[1].

Et nos deux tourtereaux d'annoncer à la terre entière qu'ils ont sauvé la zone euro à eux seul. Je suis profondément choqué par ce bilatéralisme qui fait fi de tout ce qui pourrait avoir la moindre légitimité ou représentativité européenne. Quid de la commission et de ses commissaires, de la BCE et son représentant, du parlement européen et de ses commissions, des autres états et de leur ministres ou chefs de gouvernement ?

La zone euro, c'est 17 pays. A votre avis, que peuvent bien en penser les autres gouvernements et les autres peuples de voir que les prochaines cures d'austérité sont en train d'être décidées par le couple Merkozy ? Qui va adhérer à ces décisions ? Sincèrement quel homme ou femme politique va assumer devant ses électeurs des décisions prises par les chefs d'états d'autres pays sans même avoir été associé à la décision ?

La méthode est détestable. Elle comporte en elle même les germes de son échec. Il ne faudra pas être surpris jeudi si le couple Merkozy se prend une gifle des autres chefs de gouvernement européens. Leur exaspération serait bien légitime, sans compter que les décisions qu'ils proposent ne sont même pas forcément les meilleurs[2]

Notes

[1] Sauver la zone euro ? La belle phrase, mais pour y faire quoi et jusqu'à où ?

[2] En fait j'en suis certain, mais si je parle de ce que propose Bayrou on va encore me soupçonner d’idolâtrie.