En ces temps de course à celui qui a la plus grosse dans les réunions électorales, est-ce qu'il y en a parmi vous qui se souviennent dans "The wall" de Pink Floyd de la séquence du concert[1] qui se transforme un espèce de meeting raciste[2]. Par moment j'ai comme le sentiment que c'est trop réaliste...

 

So ya, thought ya, might like to go to the show.
To feel that warm thrill of confusion, that space cadet glow.
I've got some bad news for you sunshine, Pink isn't well, he stayed back at the hotel and they sent us along as a surrogate band.
We're gonna find out where you folks really stand.
Alors vous pensiez que vous pourirez aimer allé au spectacle.
Pour ressentir la chaude sensation de confusion que font miroiter les camés.
J'ai une mauvaise nouvelle pour vous les illuminés, Pink n'est pas bien, il est resté à l'hôtel et ils nous ont envoyé comme groupe de substitution.
Nous allons voir ce vous valez vraiment.
Are there any queers in the theater tonight ?
Get them up against the wall !
There's one in the spotlight, he don't look right to me,
Get him up against the wall !
That one looks Jewish !
And that one's a coon !
Who let all of this riff-raff into the room ?
There's one smoking a joint,
And another with spots !
If I had my way,
I'd have all of you shot !
Y a-t-il des tapettes dans la salle ce soir ?
Foutez-les contre le mur !
Il y en a un dans la lumière, sa tête ne me reviens pas,
Foutez-le contre le mur !
Celui-là semble juif !
Et voilà un nègre !
Qui laisse entrer tous ces voyous dans la salle ?
Il y en a un qui fume un joint,
Celui-ci a des boutons !
Si cela cétait passé à ma manière,
Je vous aurais tous fait fusiller !

Traduction inspirée de l'article et des commentaires trouvés sur http://www.lacoccinelle.net/264487...., et qui du coup diffère un peu des sous-titres de la vidéo.

Notes

[1] "In the flesh" (dans la chair), piste 8 du 2ème disque de l'album The Wall.

[2] A noter pour ceux qui ne connaissent pas ce chef d’œuvre, que cette scène est un délire du personnage qui est complètement névrosé. A voir en entier bien sûr pour remettre en contexte !