Je n'ai pas commenté jusqu'à aujourd'hui le feuilleton judiciaire de l'été entre la marque à la pomme et le premier constructeur mondial de téléphone, écran plat, ordinateur, tablette... Dallas à côté ce sont des petit joueurs: une entreprise qui possède une trésorerie de plus de 100 milliards et qui obtient une condamnation de l'un de ses concurrent pour 1 milliard. Le concurent, aurait copier son design en faisant un téléphone rectangulaire avec des coins arrondis[1]

Si ce n'était que 2 mastodontes qui se rentraient dans le lard, cela m’indifférerait, mais il se trouve que l'issu de ce feuilleton planétaire[2] risque d'éclabousser beaucoup plus que ces 2 sociétés. En effet, si Apple arrive à ses fins, c'est toute l’innovation et l'industrie numérique qui est en danger. Qui va oser mettre sur le marcher un produit innovant sachant que grâce à des brevets farfelus[3], un géant de l'industrie numérique, avec son armada d'avocats va bien trouver un brevet pour interdire la commercialisation du produit. Si faire un téléphone rectangulaire avec des coins arrondis devient un arguments recevable, tout comme le fait de dévérouiller son téléphone en faisant glisser son doigt dessus, les ergonomistes vont rapidement être au chômage.

Non content de tuer l’innovation, si en plus ils s'attaquent à Star Trek, là c'est la goutte qui fait déborder le vase.

Source: http://www.01net.com/editorial/5717...

Notes

[1] Je sais il y a d'autres motivation dans le verdict, mais celle vaut quant même son pesant de cacahuètes.

[2] Apple attaque en justice Samsung aussi en Corée, au Japon, en Allemagne, en Grande Bretagne... avec à chaque fois la volonté de faire interdire à la vente les produits de Samsung, avec un nouvel épisode qui commence aux USA.

[3] Pour mémoire, aux USA ont peut déposer des brevets pour à peu près n'importe quoi, et notamment des idées ou des concepts, et que cela se règle ensuite devant les tribunaux. En Europe, les brevet logiciels sont théoriquement non admis, mais il y a des fissures dans la théorie.