Tous les gouvernements l'ont fait. Donner des primes à la casse, des ristournes écologiques... Ce n'est pas à l'état de subventionner l'achat de voitures, seraient-elles même électrique, car ça ne fait que distordre le marché en finançant en fait des intermédiaires et non le consommateur ou le fabriquant, ou alors dans une faible part.

On l'a vu il y a quelques années lorsque les panneaux solaire thermiques[1] ont commencé à être subventionnés, des installations éligibles aux subvention avec un prix de 2 ou 3 fois supérieur à ceux pratiqués dans des pays comme la Turquie ou la Chine[2]. Dans le même genre, les aides au logement rendues accessibles aux étudiants en 92[3] ont immédiatement conduit à un renchérissement des loyers de tous les petits logements premier prix, provoquant un tassement vers le haut des prix et un enrichissement des propriétaires au détriments des locataires.

En fait, dès qu'une subvention est donnée sur un marché, immédiatement les prix incluent cette subvention, c'est la tendance naturelle et prévisible. Et ont se demande alors pourquoi ce genre de subvention est encore utilisée par les politiques. Je me demande si ce n'est pas par facilité, à moins que ce soit de l'incompétence... ou les 2.

En fait, le rôle de l'état n'est pas d'intervenir directement sur un marché, mais d'être un facilitateur en investissant dans les infrastructures, qui sont des investissements à très long terme, et en général à peine rentables. Typiquement, pour soutenir le marché de la voiture électrique, ce n'est pas à l'état de payer des voiture[4], mais plutôt de proposer la définition de normes pour faciliter le marché et participer à la mise en place de stations d'échange de batterie.

Et là, on imagine que si changer ses batteries ne prend plus que 3 min, presque moins de temps qu'un plein d'essence, la voiture électrique devient une vraie alternative, avec un marché ouvert aux voitures routières ou aux utilitaires. On pourrait imaginer que l'appel d'offre de l'état pour équiper les principaux axes routiers et centres urbains pourrait même imposer des usines d'assemblage et de pièces détachées à moins de 200km des stations[5] histoire de favoriser le produire en France. Au lieu de ça, le gouvernement nous fait des mesurettes en filant de l'argent aux constructeurs qui délocalisent leurs usines hors de l'Europe.

http://france.betterplace.com/the-s...

Notes

[1] Ceux qui chauffent de l'eau et pas ceux qui produisent de l'électricité.

[2] Un panneau avec ballon intégré coûte 300€ sur internet, le modèle de luxe proposé en France 2500€.

[3] Si ma mémoire ne me trompe pas, par Jospin ou Lang.

[4] Ni même à la région ou à la communauté d’agglomération.

[5] Distance parcouru par un véhicule électrique.