Il y a quelques temps je découvrais un documentaire sur le commerce équitable et certains des effets pervers qu'il pouvait introduire, notamment lorsque les grande surfaces décidaient de s'y impliquer avec leur marques distributeur.

En substance, j'en ai retenu que lorsqu'un marché commence à se développer, les grandes surfaces ne veulent pas ne pas en être, et donc investissent le marché avec toute leur force de frappe, économiquement subtile comme on peut s'y attendre. L'exemple du reportage sur le commerce équitable qui m'a le plus marqué, portait sur le chocolat. Cela fait des années que l'on connait la démarche du commerce équitable pour le café. Selon exactement la même logique et souvent avec des acteurs similaires, des filières équitables se sont mises en place pour permettre aux producteurs de cacao d'être payés un prix juste, afin d'éviter la paupérisation des agriculteurs, l'exode rural et la culture en mode industriel qui endommage l'environnement.

Les importateurs de cacao français, passaient majoritairement par le même transformateur pour fabriquer leur chocolat équitable. Dans le reportage on apprend que la grande distribution, s'est adressé à ce transformateur, avec des volumes colossaux pour créer leurs marques distributeur. La matière première, cacao équitable n'étant pas extensible, les petits importateurs se sont vu écartés et la production de cacao, d'un modèle artisanal, est passée à un modèle semi industriel, ne gardant que le strict minimum pour conserver le label "équitable". Fini les projets d'école ou de route. C'est du business, plus de l'aide au développement.

Dans le même temps, les marques de chocolat équitable disparaissaient des rayons au profit des marques distributeur. Dans le rayon chocolat de Carrefour ci-dessous, il ne reste qu'une seule marque de chocolat équitable, avec 2 variétés, l'une noir et l'autre au lait. En revanche on a prêt d'une dizaine de conditionnement Carrefour de chocolat labellisé Bio ou équitable. Même chose chez Casino, où la seule marque indépendante de chocolat équitable est reléguée au rayon bio, encadré comme il se doit de tablettes Casino.

Rayon chocolat

Au final, pour l'amateur de chocolat que je suis, le choix de chocolat équitable a drastiquement diminué ces 2 dernières années, sauf à accepter de soutenir une filière dévoyée de commerce qui n'a d'équitable que le nom.