Cela arrive de temps en temps. L'écriture est laborieuse, les phrases sans rythmes, les conclusions sans relief. En ce moment je ne parviens pas à écrire quoique ce soit de satisfaisant sur mon blog et même en dehors.

Rien de bien grave. Je pense que c'est un excès de stress au boulot, la rentrée scolaire qui met la maisonnée sous pression, bref rien que de très naturel en cette période[1]. Mais écrire me manque. Lire aussi, car cette fatigue se traduit aussi par une lassitude rapide quant je croise un texte un peu long.

Donc, en attendant que ça revienne, je vais reprendre les picorages, des liens vers des billets qui m'ont intéressés, des vidéo ou des dessins.

Et hop, un texte sans conclusion !

Note

[1] Et je ne vous cause pas de la rentrée du MoDem...