MoDem - ADLEAprès avoir manqué l'Université de rentrée de l'année dernière, c'est un plaisir d'être ici à Guidel, pour se former, s'informer et causer politique avec des militants ou des élus. Entre les ateliers et les réunions, il y a la convivialité avec des visages connus depuis des années, mais aussi de nouvelles têtes.

Ce matin, discussion avec le secrétaire général du MoDem, Marc Fesneau, au sujet des enjeux de notre département des Alpes Maritimes. Il suis en détail ce que notre fédération fait pour ces prochaines municipales, informé régulièrement par Fabien Benard le président départemental.

Ce midi j'ai déjeuné avec notre député de la Réunion, Thierry Robert, avec lequel nous avons causé de ses positions à l'assemblée nationale (le mariage pour tous, la loi de moralisation) ainsi que son fonctionnement dans un groupe de 17 élus de gauche[1]. Il confirme hélas le rôle de salle d'enregistrement du parlement, toutes les décisions étant prises à l'Elysée ou Matignon. Les amendements qui ne sont pas soutenus par le gouvernement n'ont pas le droit de citer. Je trouve personnellement triste que le gouvernement n'utilise pas le rôle d'enrichisseur du parlement.

Durant cette journée je suis allé à un atelier sur le budget communal, un autre sur l'urbanisme et enfin, avant la réunion plénière de ce soir, sur les transports (LGV). Si je trouve le temps je mettrai en forme mes notes.

Aller zou, la pause est terminée, je retourne en atelier.

Note

[1] Il est apparenté comme un élu de gauche par les média, alors qu'il vote totalement indépendamment du groupe, par opposition à Jean Lassale qui n'est dans aucun groupe et ne bénéficie pas des avantages technique du groupe.