drapeau_europe.pngDonc si je comprend bien, le référendum écossait pourrait être un séisme si les écossais décidaient de sortir du Royaume uni. Ils pourraient donner des idées aux catalans, aux flamands et encourager la remise en cause des frontières dans le reste du monde. Ouha carrément ! Serait-ce un problème ?

J'ai toujours pensé que les indépendantistes Flamand en Belgique étaient des boutes feu, en mettant en péril l'état Belge et surtout en créant des clivages qui n'existaient pas entre les citoyens, en les montants les uns contre les autres artificiellement. Pourquoi n'ai-je pas le même sentiment au sujet de ce processus écossai de séparation ?

La construction de l'Europe a toujours été l’opportunité pour toutes ces régions à visée indépendantiste de finalement gagner leur indépendance tout en continuant à vivre ensemble. Il est plus facile d'être européen si l'on a des racines régionales. C'est d'autant plus simple que les états ayant perdus une partie de leur souveraineté, et continuerons à en perde, cette séparation devient envisageable puisque ces même états sont encouragés par l'Europe à la décentralisation. Et pour faire le parallèle avec la France, la réforme territoriale pour passer à 14 régions va dans le même sens: des régions fortes face à un état qui ne conserve qu'une partie de ses missions par rapport au siècle dernier.

C'est le sens de l'histoire, même si ce n'est pas confortable. Le changement n'est jamais confortable, mais il est stimulant.