election.pngCe n'est pas un mais plusieurs électeurs de gauche de mon entourage que j'entends me dire qu'ils se posent la question d'aller voter à la primaire de la droite pour s'assurer de l'élimination de Srkz. Déjà que toutes ces primaires sont une aberration dans la 5ème république puisque c'est un détournement de l'esprit des institutions en transformant une élection à 2 tours en une élection à 4 tours. Mais bon, puisque tout le monde se pose la question de savoir s'il faut y participer, forcément je me la suis posé.

En fait les gens qui vont se déplacer pour ces primaires, quelle qu'elles soient, ne veulent pas seulement exprimer leur choix, mais aussi influer sur le choix des autres en leur enlevant certains candidats du panel de choix. Moi par exemple, même si je suis contre, je voterai pour dézinguer l'ex-président, vous savez celui qui raconte nimporte quoi comme ses conneries sur les gaulois, et qui traîne des casseroles judiciaires bientôt plus grosses que lui, sans compter qu'il veut expliquer aux autres comment gérer la France en ayant presque doublé la dette de la France et allègrement dépasser le plafond de campagne. Genre les règles c'est pour les autres !

Mon aversion pour ce type me motivera à me déplacer pour cette primaire de la droite et de la droite.

Après, je me demande si pour rééquilibrer je ne voterai pas aussi aux autres primaires. Même si je ne suis pas encarté écologiste, je pourrais l'être (en fait j'ai même failli à une époque) et donc m'exprimer pour le candidat écologiste en versant une obole pour soutenir leur campagne a du sens une fois que l'on a décidé de franchir le pas.

Cela sera un peu plus dur pour la gauche, car déjà on ne sais pas s'il y aura des candidats, vu que le président sortant verrouille le truc. Et puis voterais-je pour soutenir un candidat social démocrate (centro-compatible pour le dire autrement) ou justement contre, pour qu'il ne fasse pas de l'ombre à un éventuel candidat centro-compatible de droite.

Pour compléter (et motiver les centristes hésitants), une intéressante lecture des sondages qui parle du vote des électeurs FN à la primaire de la droite: Voter Juppé à la primaire quand on est de gauche ? Une fausse bonne idée