Je suis l'heureux possesseur d'un téléphone Sony Ericson Xperia X10. Je l'ai acquis il y a maintenant un peu plus de 2 ans 1/2, c'est à dire une éternité en terme de téléphonie. Comme Sony a décidé que les téléphones de plus d'un an ne verraient pas de mise à jour publiées, il va me falloir me résoudre à le mettre à jour avec une "ROM custom"[1], mais avant de faire le grand saut, il faut "rooter" le téléphone[2].

Être root sur le téléphone autorise entre autre de supprimer tout plein d'applications inutiles, comme par exemple la surcouche opérateur totalement stupide[3], mais aussi les applications proposée par Sony que je n'utilise pas. Donc en attendant de changer tout, j'ai commencé par faire un peu de ménage sur le téléphone, histoire de se faire la main sans risque.

Sur la mémoire fixe, j'ai gagné 60mo sur 380mo, et en mémoire vive, près de 40mo. Autant dire que mon téléphone a pris un sacré coup de jeune avec de la place pour ajouter de nouvelles applications utiles et plus de mémoire vive donc un téléphone plus rapide.

Le didacticiel:

Utilisation de Flashtool sur une Ubuntu

Notes

[1] En matière de téléphonie on utilise le terme ROM de manière impropre pour décrire le pack de logiciel et le système d'exploitation installé de base sur le téléphone. Il existe celle du fabriquant, celle des opérateurs de téléphonie et celles réalisées par des bidouilleurs.

[2] Etre "root" sur un système informatique consiste à avoir les pleins pouvoir sur le système. Par défaut, les téléphones ne donnent pas accès au mode root, et donc il est impossible de modifier certaines partie logiciel du téléphone.

[3] Mon téléphone était affligé d'une surcouche Bouygues totalement inutile et stérile, mais qui en plus prenait de la place sur la mémoire et surtout en mémoire vive.