Samedi matin, j'ai eu la chance de passer un peu de temps avec Sylvie Goulard, la tête de liste UDI-MoDem pour les élections Européennes. Cette femme est exceptionnelle, et l'on a vraiment envie qu'une personne de cette qualité siège au parlement européen.

Alors que je tractai un peu avant son arrivée, un vieux monsieur m'a regardé avec un regard attristé l'air de dire "mon pauvre garçon..." et il m'a lancé le classique "de toute façon ils sont tous pourris, il n'y en a pas un qui a des couilles", dans ces conditions lui ai-je répondu, pourquoi ne pas voter pour une femme !

Je sais c'est pas glorieux comme répartie, surtout pour un scrutin avec la parité sur les listes[1], mais c'est un peu agaçant cette habitude du "tous pourris" qui clos instantanément toute forme de discussion, et légitime les votes extrémistes.

IL Y A DES CANDIDATS ET ELUTS DE VALEUR, si, si, des gens qui font le boulot pour lequel ils ont été élus et sont payés, qui s'acharnent à comprendre les dossiers pour que les débats parlementaires soient constructifs, qui vont à la rencontre des citoyens et des professionnels lorsque des directives européennes sont en cours de discussion, qui veulent utiliser le pouvoir grandissant du parlement ou de la commission[2] pour faire de la POLITIQUE, vous savez ce truc où l'on change la vie de gens en se chamaillant et en trouvant des compromis !

Je ne sais pas comment le dire, mais votez pour des candidats qui tiennent la route, pas des touristes du parlement qui ne viennent que pour toucher les indemnités. Sylvie Goulard fait partie de ces investissements démocratiques pour l'intérêt général qu'il faut faire lors d'une élection.

Notes

[1] On notera que sur l'affiche de Debout la république, il n'y a que 2 mecs...

[2] Face au conseil des ministres ou de gouvernement européens.