La veille, en atterrissant ver 13h, et décalqué que nous étions par le manque de someille, nous n'avions qu'éfleuré Bangkok.

Aujourd'hui, grandes ambitions et programme chargé. Bon, sauf qu'il faudrait se rêveiller le matin, et le décalage horraire ça aide pas, du coup on décole à 11h, l'esprit encore embrumé.

Direction le cours d'eau, pour cette fois ci prendre les petits ferry qui parcourent le fleuve en tout sens. Après les bruyants mais pittoresques tuk-tuk la veille, nouveau moyen de transport exotique pour les enfants.

Et là nous tombons par hasard sur un de ces marché extraordinaire, où l'on trouve de tout, et notament toute sorte de nouriture improbable, préparé là devant nous. Celui là de marché n'est pas pour les touristes, contrairement à celui visité la veille au soir. Nous nous en mettons plein les mirettes et les narines, mais cela n'arrange pas notre planing. C'est pas grave, on est là pour se faire plaisir.

thailande_02_marche.jpg

Finalement, nous arrivons jute avant les dernières entrées au grand palais avec ses magnifiques palais et chapelles dorés et couvert de mozaiques, aux toits pointus habillés de tuiles en céramiques, le bouda de jade, les bonzais, les annimaux mytologiques extraordinaires...

Nous allons ensuite un peu plus au sud vister un autre temple avec le fameux bouda couché et son énorme collection de boudas assis, et pendant que je joue avec mon petit écran (quant on est adict) ma tendre épouse et mes enfants sefont ramolir la couene à l'école de massage.

thailande_02_temple.jpg

La journée se finie dans un petit resto recomendé par le guide du routard, qui nous sert des plats que l'on croyait pouvoir imaginer en lisant la carte, et qui nous ont tous révêlé d'agréable surprise gustatives. Encore une journée bien remplie.