Nous n'achèterons plus de bouteille de Cristaline, c'est le cri du coeur que j'ai lancé lorsque j'ai entendu les actualités ce soir sur France Inter et surtout le message publicitaire "Qui prétend que l'eau du robinet a toujours bon goût ne doit pas en boire souvent !"qui est le summum de la connerie[1].

J'ai toujours consommé de l'eau du robinet, mes enfants aussi, même dans leurs biberons. J'ai fait des études de chimie à l'origine et fait un stage de 6 mois au département des eaux de la Ville de San Francisco dans différents services, en amont ou en aval de la consommation de l'eau[2]. Quant on voit le professionnalisme des personnes qui s'occupent du niveau sanitaire de l'eau, mais aussi de son goût, on est effaré par une telle campagne de dénigrement.

Vous avez un suivi au niveau du captage, automatisé pour les données grossières et des prélèvements tous les jours. En fonction des teneur de l'eau en différent éléments (boues, polluants, salinité...) l'usine de traitement s'adapte en permanence afin de délivrer une eau qui soit bien sûr en deçà des seuils d'hygiènes (qui baissent chaque année d'ailleurs), mais surtout la plus constante possible en terme de goût. En effet, les compagnies des eaux savent que les consommateurs n'apprécient pas une grande variabilité dans le goût de leur eau. Elles ont à leur disposition quantité de système d'épuration qui sont utilisés soit en parallèle, soit en séquentiel[3].

Chaque usine de traitement a ses spécificités en fonction de son terroir, chaque eau étant différente[4]. Par exemple, dans l'usine que j'avais visité, ils utilisaient parallèlement deux systèmes de traitement différents, chlore+résine ou ozone, mais recombinés au final dans ce qui était délivré au consommateur[5]. De mémoire, ils jonglaient entre les 2 systèmes selon que l'eau était plus ou moins boueuse (après les pluies par exemple), que la demande était importante ou pas (heure de la journée), qu'il y avait plus de contaminations (agriculture, sécheresse, début ou fin d'orage)...

Pour ce qui est du goût, j'ai participé à une étude sur l'utilisation de Chloramine au lieu du classique Chlore comme stérilisant de l'eau, afin de réduire le goût de Chlore à la sortie du robinet[6]. Tous les jours, des centaines d'échantillons, prélevés sur la totalité du réseau, de la source au robinet d'un consommateur choisi au hasard, passaient au crible des analyses chimiques et bactériologiques.

Alors bien sûr, toutes les usines de traitement ne sont peut être pas aussi attentives ou n'ont tout simplement pas les moyens de faire aussi bien que ce qu'elles voudraient, notamment lorsque la source est très polluée, mais l'eau de Cristaline n'est pas toute pure non plus.

J'avais, il y a 3 ans, à la recherche d'une eau riche en je ne sais plus quel sel pour un traitement d'une diarée de mon bébé, découvert que les bouteilles de Cristaline ne provenaient pas toutes de la même source, contrairement à d'autres marques d'eau. C'est marqué sur l'étiquette mais personne n'y prête attention. Au super marché, vous pouvez le voir en regardant la source d'origine des bouteilles de conditionnement différent, par exemple entre les 50cl, les 1,5l et les 5l. Et là vous regarderez les teneurs en nitrates (polluants) et sels minéraux (nécessaires) et vous comparerez avec par exemple de la Volvic ou de l'Evian qui sont des eaux pas trop salée, contrairement à la Contrex qui dépasse les normes sanitaire (c'est autorisé pour les eaux minérale, mais pas pour celles dites de source). Vous découvrirez que les taux des polluants sont loin d'être négligeables, ou que les sels minéraux (utiles) peuvent être au minimum. D'une source à l'autre de Cristaline, vous aurez une eau de bonne qualité ou une eau qui pourrait prendre des leçons de bon nombre de robinets.

Articles sur le sujet :

Notes

[1] La ministre de l'écologie, Nelly Olin, a tenu le même propos que moi semble-t-il, et je lui aurais reproché de ne pas avoir réagit à telle bêtise.

[2] Certains dirons que les USA ce n'est pas pareille, c'est sûr, mais je ne pense pas qu'il y ait de grosses différences

[3] Grossièrement, l'ozone s'utilise sur une eau peu chargée et coûte plus cher mais délivre une eau de meilleur goût que les traitements exclusivement au Chlore.

[4] Notamment entre une eau de source ou de torrent, une eau de rivière ou de fleuve et une eau de nappe souterraine.

[5] L'eau provenait de captage en montagne à 200km de la ville, elle était donc peut chargée

[6] Le principal reproche fait à l'eau du robinet est son odeur de Chlore, qui provient du Chlore ajouté dans l'eau pour la garder stérile entre l'usine et la sortie du robinet. Il suffit d'aérer l'eau dans une carafe 2 ou 3 minute et le Chlore s'évapore.