Citoyens prenez le pouvoir

Politique, logiciel libre et autres digressions de Cédric Augustin - Saint Laurent du Var (Nice Côte d'Azur - France)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 17 novembre 2017

Live tweet du conseil municipal de St Laurent du Var du 16/11/2017

J'ai enfin réussi à arriver quasiment au début du conseil municipal donc aujourd'hui le live twitt est complet.

Il n'y avait que 15 délibérations à l'ordre du jour, mais une grosse délib sur le stationnement a occupé à elle seule pas loin de 2h du conseil. Concernant les conseillers municipaux d'opposition, je reste toujours désespéré par la médiocrité des questions et des polémiques sans intérêt qui sont les seules animation de ce conseil. Madame Roux-Dubois a été la conseillère d'opposition la plus pertinente dans ses interventions, j'espère qu'elle continuera à interpeller la majorité de la sorte, ça nous change des combats de coqs entre les Moschetti, Orsatti et Segurra.

Petite note technique: j'ai réparé mon agrégateur de twitt pour qu'il s'adapte à la nouvelle taille des twitt qui passent de 140 caractères à 280. J'ai pu faire des phrases en meilleur français dans ce live twitt, j'espère que vous apprécierez ;)

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

dimanche 23 avril 2017

Résultats du 1er tour de l'élection présidentielle à St Laurent du Var

Voici les résultats officiels de St Laurent du Var et les résultats provisoires au niveau national:

Candidat St Laurent du Var National
Emmanuel Macron 17,31% 23,77%
Marine Le Pen 33,29% 21,70%
François Fillon 25,15% 19,98%
Jean-Luc Mélenchon 12,73% 19,40%
Benoît Hamon 3,14% 6,29%
Nicolas Dupont Aignant 5,37% 4,79%
Jean Lassale 0,93% 1,23%
Philippe Poutou 0,53% 1,10%
François Asselineau 1,06% 0,91%
Nathalie Arthaud 0,24% 0,65%
Jacques Cheminade 0,24% 0,18%

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 5 avril 2017

Live tweet du conseil municipal de St Laurent du Var du 05/04/2017

Ce soir, il y avait le budget primitif 2017, une des délibération la plus importante de l'année, puisque c'est le moment où la majorité montre factuellement ses orientations budgétaire et donc par ricochet politiques.

Si vous avez la flême de tout lire, l'information principale c'est que la majorité n'a pas réussi à équilibrer le budget et s'est retrouvé avec un trou de 7 millions, et donc a été contraint d'augmenter les impôts de 1.5 points (soit 9%).

Deux absents de marque ce soir, le 1er adjoint Villardry et l'ex-adjoint, leader d'un des groupe d'opposition, Ghetti (qui tweet beaucoup sur des offres d'emploi en Alsace, et pas trop dans le coin...).

Comme d'habitude, ce live tweet ce lit de bas en haut. Il y a des commentaires et citations qui s'insèrent dans le flot, je n'ai pas fait le ménage, j'ai juste corrigé les coquilles sur les noms des gens.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 13 décembre 2016

Live twitt du conseil municipal du 07/12/2016

Avec un peu de retard voici la compile en 1 page du dernier live tweet du conseil municipal.

On notera le départ de Pascale Formissano de la majorité, l'absence du 1er adjoint et la présentation du conseil des sages (à laquelle je n'ai pas assisté).

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 28 septembre 2016

Live twitt du 28/09/2016 du Conseil municipal de St Laurent du Var

Ce soir c'est la première fois depuis le début du mandat de Ségura que j'arrive à suivre un conseil municipal en entier. Je ne vous promet pas que j'arriverai à remettre ça à tous les coups, mais je vais essayer que cela arrive plus souvent.

Bon ce soir Orsatti était absent, donc les débats, même s'ils se sont un peu enflamés sur certains sujets sont restés très courtois. Le sujet récurent a porté sur le passage du Var et de la prison aux Iscles, 2 sujets pourtant pas à l'ordre du jour.

Bonne lecture.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 18 mai 2016

Live twitt du 18/05/2016 du Conseil municipal de St Laurent du Var

Aujourd'hui je suis arrivé à la fin de la délibération 2, l'approbation du compte administratif. Ce vote est normalement une formalité sans enjeux politique, puisque comme son nom l'indique c'est administratif et non politique. Bien sûr, on y retrouve les éléments du budget, donc forcément l'opposition s'exprime sur le sujet.

Ce soir il n'y avait qu'un absent, Israël. Orsatti a visiblement noté que ce qui a été retenu de son absence du précédent conseil municipal était le calme, et il n'a pas arrêté de souligner qu'il était très calme. C'est le maire qui s'est emporté sur le sujet des dépenses engagées par la mairie pour la venue de Bruno Lemaire en meeting dans le cadre de la campagne de la primaire de la droite.

Comme d'habitude, les femmes de l'opposition sont restées atones, sauf une petite question sans intérêt de HAMOUDI sur la date de livraison du skatepark alors que le 1er adjoint venait tout juste d'expliquer en réponse à Moschetti que c'était toujours en cours d'étude.

Pour le FN, Prados qui était aussi absent que les femmes de l'opposition, s'est réveillé pour dire une connerie et essayer sans succès d'énerver tout le monde en lançant une polémique au moment de clore les débats. Il a été poliment mouché par le maire qui visiblement voulait éviter que les débats s'éternisent.

Ce soir le conseil était studieux et plutôt calme. J'ai eu quelques échanges en direct avec l'adjoint Berettoni sur twitter. Pour les lire en contexte, cliquez dessus et dépliez la conversation, car ils arrivent dans le fil après mes propos.

Comme d'hab, ce live twitt se lit de bas en haut.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 30 mars 2016

Live twitt du conseil municipal de St Laurent du Var du mercredi 30/03/2016

saintlaurentduvar.pngBien que pas très actif sur ce blog en ce moment, je n'en reste pas moins intéressé par la chose publique, et donc au risque de me faire vertement engueuler par mon épouse, car j'abandonne mes enfants à leur triste sort, j'ai assisté au conseil municipal. As usual je suis arrivé en retard à 18h30, je n'ai pas pu quitter mon boulot plus tôt, donc il manque quelques délibérations dans le live twitt, et comme personne n'assure l'intérim...

Orsatti étant absent, le conseil a été très tranquille. Il y avait pourtant du lourd ce soir avec le budget primitif 2016, qui n'est pas le sujet le plus facile à twitter. Sinon, j'ai découvert ce soir un Franck Israël en mode "j'improvise en comptant sur mon talent", et il n'en avait clairement pas des masse ce soir, disant tout et son contraire dans la même phrase et pas qu'une fois. Revel a été égale à lui même, Prado totalement absent. Les femmes de l’opposition continuent à faire les potiches.

Pour le budget, je vous ai mis quelques photos de la présentation, mais elles sont un peu floues.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 25 novembre 2015

Live twitt du conseil municipal de St Laurent du Var du mercredi 25/11/2015

Le maire que j'ai croisé dimanche dernier m'a indiqué que le conseil municipal aurait lieu mercredi matin au lieu de jeudi car il y avait des délibérations qui devaient être votées avant le conseil communautaire de Nice Côte d'Azur.

Donc ce matin j'ai assisté à mon premier conseil municipal au tombé du lit et avant d'aller bosser. Je ne vous cache pas que les vociférations de Marc Orsatti de bon matin c'est pas le top, surtout que j'avais fait l'erreur de me mettre derrière lui dans le public.

Cette fois ci ce n'est pas le début mais la fin qui manque, car il fallait bien que j'aille au boulot. Il n'y avait que 7 délibérations aujourd'hui.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 10 septembre 2015

Modification du PLU à St Laurent du Var

La présidente de l'association la mouette laurentine, Christianne Cousinié, publie sur son mur Facebook une intéressante analyse d'une des modifications envisagée du PLU de St Laurent du Var. Cette modification conduirait à la création d'une nouvelle rue entre la Corniche Fahnestock (au niveau du 1er virage) et le boulevard Louis Roux (la rue qui monte en face de la poste).

Le projet présente bien sûr un grand intérêt pour désengorger le centre ville, notamment au niveau de l'école des Bigaradiers où un bouchon récurent se forme tous les matins et soirs au moment des entrées et sorties des classes. C'est cependant une zone d'habitation dense, et les riverains ne vont pas apprécier l'arrivée massive de voiture dans un quartier tranquille car formant une impasse. Si on voulait être mauvaise langue, on pourrait dire que ce projet n'avait aucune chance de voir le jour sous la précédente municipalité, dans la mesure où l'ancien maire habite ce quartier.

En revanche, si on regarde un plan, on peut quant même s'interroger sur le débouché du boulevard Louis Roux sur le boulevard du Général Leclerc, qui est passablement pas pratique. Il faudrait que cette nouvelle voie continue plus loin jusqu'au square Benes, avec une réflexion plus importante de la circulation autour de ce square. C'est du lourd, et ça va grincer, mais si ce projet abouti, se serait le premier chamboulement d'ampleur de la circulation dans St Laurent du Var depuis que j'y habite, avec la création d'une nouvelle route et pas seulement des changements de sens interdits.

Proposition modification PLU slv06 Photo aérienne du quartier

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

dimanche 9 août 2015

Live twitt du spectacle sons et lumières de St Laurent du Var

Hier soir, par chance j’étais à St Laurent du Var durant mes vacances et j'ai pu assister au spectacle sons et lumières, organisé par le comité de sauvegarde du vieux village (CSVV) et l'Agasc.

Alors bien sûr, un live twitt n'est pas le format le plus approprié pour rendre compte de ce genre de spectacle, mais c'est plus pour vous faire regretté de ne pas y avoir été et saliver d'envie pour le prochain.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 25 juin 2015

Le liveTweet du Conseil municipal de St Laurent du Var du 25/06/2015

J'ai loupé 2 conseils municipaux depuis mon dernier live tweet, du coup il y a quelques changements. Le groupe d'élus issus de la liste de Revel a éclaté, constituant 2 groupes:

  • Henri REVEL, Gisèle CASTEU et Marc MOSCHETTI
  • Nicole ROUX-DUBOIS, Franck ISRAEL, Sonia HAMOUDI qui ont rejoint l'ancien premier adjoint Michel GHETTI.

Comme toujours j'arrive bien après le début du conseil municipal qui commence en principe à 17h30. Je suis arrivé au milieu de la délibération 15 sur un total de 44.

Il se plaint que je dis toujours du mal de lui, mais force est de constater que ce soir, Orsatti avait travaillé son conseil avant de venir. On va bientôt plus le reconnaître s'il continu à dire aussi peu de conneries dans la soirée. Mais bon, les vieilles habitudes sont tenaces, il n'a pas pu s’empêcher d'agresser le maire est ses adjoints, et comme VILLARDRY, le 1er adjoint, a été particulièrement médiocre dans ses réparties ce soir, plus mauvais que Ségura (c'est vous dire), ce n'était même pas drôle.

Dans les absents on notera Michel GHETTI, Yvette FRANCHI et Gisèle CASTEU, ce qui dépeuplait pas mal l'opposition.

Comme d'habitude, ce live tweet se lit de bas en haut:

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

lundi 30 mars 2015

Nimportnawak, Revel qui vote FN

Mais quelle déception de voir un homme plein d'expérience comme Henri Revel se fourvoyer comme ça. Je n'ai pas bien compris sa motivation au 1er tour si ce n'est une impression d'envie de revanche contre celui qui lui a piqué la place à la maison blanche de St Laurent du Var.

Un peu comme un remake des précédentes cantonales: en 2011, un inconnu portant l'étiquette FN[1] tournait en tête le premier tour devant le maire de l'époque, Henri Revel, plombé par la division des voix de la droite laurentine, avec 3 candidats divers droite contre lui, tous les 3 aujourd'hui dans l'actuelle majorité. A l'époque, aucun des 3 candidats divers droite, n'ont appelé à voter Revel au second tour, et même l'une d'entre eux appelait explicitement à voter pour le FN pour faire tomber Revel. Du n'importe quoi !

Un prêté pour un rendu, comme dans la cours de récréation. Cette fois-ci, c'est le binôme Ségura/Siegel qui se retrouve avec 2 candidatures divers droites de binôme issus des anciennes équipes municipales défaites, et pour le second tour Revel qui loue les qualités d'un des 2 candidats FN. Comment font-ils pour tomber si bas, pour oublier ce que représente un vote pour le FN ? Ils et elles ne sont pas de simples électeurs.

Je pense qu'il y a une perte de valeur, de référentiel, chez ces personnalités politiques. On sait tous que le pouvoir corrompt, mais quant même, ça n'explique pas tout. Il y a de la haine profonde, dans les 2 camps, l'un contre l'autre. Comment fait-on pour gouverner en étant mu par ces sentiments ? Comment prétendre gouverner si ce sont les émotions qui guident les actions ? Je trouve ça un peu désespérant, mais peut être cela explique-t-il les tensions et les difficultés de l'actuelle majorité, construite autour du rejet et pour certains de la haine. C'est un ciment très friable, qui ne permet pas de bâtir grand chose. Et on peut arriver à des conclusions similaires pour l'ancienne équipe municipale, qui s’effrite dès qu'il n'y a plus le pouvoir.

Heureusement, tous ne sont pas comme ça...

Note

[1] Que l'on a jamais plus revu dans le coin, c'est dire son intérêt pour le canton...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

lundi 16 février 2015

Clash Ghetti/Segurra à la mairie de St Laurent du Var

Comme je le disais dans mon précédent billet, je n'ai pas assisté aux premières minutes du dernier conseil municipal durant lesquelles, l'ancien 1er adjoint, Michel Ghetti s'en ai pris violemment au maire, justifiant sa démission de ses mandats par des différents sur la gouvernance de la commune.

L'article de Nice-matin sur le sujet étant parfaitement clair, je vous le met en intégralité, inutile de paraphraser:

Nice-matin du 13/02/2015 clash Ghetti/Segurra

On notera l’a-propos de la publicité dans la page qui annonce "Un problème ? une solution" par exemple en cuisine (pour la tambouille électorale), en coiffure (pour les crêpages de chignon), pour faire du nettoyage (dans les services) et pour le maintien à domicile (des élus retraités) ;)

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 12 février 2015

Le liveTweet du Conseil municipal de St Laurent du Var du 12/02/2015

Ce soir il parait que l'ancien premier adjoint Ghetti s'est lâché contre le maire et a vidé son sac pendant 10min en début de conseil pour justifier sa démission qui ne serait pas motivée par les raisons que l'on croit (officiellement c'est sûr, mais même officieusement). Je n'était pas là, donc je ne fait que rapporter ce que j'ai entendu à la fin du conseil. Ça explique aussi les twitt enthousiastes de Coanus qui a fait le même copier/coller à chaque prise de parole de Ghetti, même quant il allait dans le même sens que le maire ou ses adjoints.

Pour le reste, pas grand chose à se mettre sous la dent ce soir: Revel continue de dire que c'était pareil quant il y était, Prados cherche des polémiques sans être capable de les lancer, Moschetti fait le sage de la classe en posant des questions que sur des sujets techniques et Orsatti nous afflige de ses habituels énervements contre le maire qu'il cherche à entrainer dans ses querelles inutiles sur des sujets futiles.

Côté majorité, il n'y a que Lizée qui semblait tenir la route ce soir. Le maire a réussi à ne pas s’énerver face à Orsatti, mais quant il ne lisait pas ses fiches, il ne disait rien d'intéressant. J'ai quant même noté que contrairement à l'époque Revel, le maire donne volontiers la parole aux conseillers municipaux "sans grade", ceux de la fosse, ce qui est intéressant.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 18 décembre 2014

Le liveTweet du Conseil municipal de St Laurent du Var du 18/12/2014

Ce soir il y avait du lourd au conseil municipal avec Patrick Villardry qui devient 1er adjoint et la présentation du budget primitif, suivi d'environ 40 délibérations.

Comme d'habitude, je suis arrivé 1h après le début du conseil, vers 18h30, au milieu de la présentation du budget (la délibération 2), donc je n'ai pas assisté au vote pour la nomination du 1er adjoint qui a reçu toutes les voix de la majorité (pas de dissidence), et j'ai pris la présentation du budget en cours.

Ce budget primitif n'est qu'un projet de budget qui de toute façon sera modifié à plusieurs reprises, donc ce ne sont que des orientations en théorie grossières. Apparemment, il n'y a pas de rupture avec la précédente majorité, donc on pourrait en déduire que les grandes orientations sont les même. A suivre.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 16 décembre 2014

Pfff, c'est compliqué les réglementations

On a tellement l'habitude de dire que le maire est un dictateur dans sa mairie, que l'on en oublie parfois qu'il y a des règles, jusqu'au maire lui même. Tenez par exemple au soir du second tour de l'élection municipale, tout le monde félicite la liste vainqueur et vas y que je te donne du monsieur (ou madame) le maire à la tête de liste; Sauf que ce n'est que l'élection de la liste qui vient de se jouer, le ou la 1er magistrat ne sera réellement investi qu'à l'issu du premier conseil municipal qui vote pour mettre en place le ou la maire.

Et bien c'est la même chose qui arrive pour le premier adjoint. C'est le maire qui l'a choisi et soumis au vote de l'assemblée communale, et donc lorsque ce dernier démissionne et doit être remplacé, le maire propose, mais c'est le conseil municipale qui dispose.

Pour être honnête, moi aussi j'ai fait le même raccourci que le maire de St Laurent du Var en parlant du futur 1er adjoint Patrick Villardry alors que ce dernier n'est pour l'instant, et jusqu'au conseil municipal de jeudi, QUE adjoint.

Du coup il bruisse dans la politiquosphère laurentine que les "femmes" de l'équipe de Joseph Ségurra auraient d'autres préférences comme 1er adjoint. Je ne pense pas que ces rumeurs aboutissent à un clash au sein de la majorité, mais je ne serait pas surpris d'apprendre qu'il y ait d'intenses négociations pour une redistribution des délégations, la place comme conseiller métropolitain ou pour la candidature aux élections départementales.

La suite jeudi au conseil municipal, auquel encore une fois je ne pourrais être qu'en 2ème partie.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 9 décembre 2014

Marché dominical: le maire de St Laurent du Var n'est pas un libéral

Un modèle libéral

Je n'avais pas beaucoup de doute, mais j'en ai la confirmation avec la décision envisagée de mettre fin au marché dominical dans sa forme actuelle, pour le déplacer et en faire un marché "provençal".

En cela, Joseph Segurra est comme son prédécesseur, Henri Revel, un interventionniste et non un libéral[1]. En effet, il me semble que ce n'est pas à la mairie de décider quels sont les activités commerciales qui s’installent sur son territoire, tant quelles respectent les règles (d'urbanisme, de police, d’imposition...). Tout au plus une collectivité territoriale peut-elle être facilitateur, histoire d'orienter un peu, mais en aucun cas c'est son rôle de choisir les activités des commerçants.

Le marché du dimanche est une illustration d'un modèle libéral. En effet, la mairie fixe des règles d'attribution d'un espace, perçoit une taxe pour la collectivité, fait la police et ensuite les commerçants se débrouillent, que le meilleur gagne pour séduire le client. Et c'est la même chose pour les commerces en centre ville, chacun est libre d'ouvrir la boutique qu'il veut en espérant trouver sa clientèle. Je serais surpris que les commerçants du centre ville voient d'un bon œil que la mairie vienne leur dire ce qu'il doivent vendre.

C'est quoi un marché provençal ?

Car c'est bien ce que veut faire le maire en choisissant un marché "provençal". Je met des guillemets car j'aimerais bien savoir ce que recouvre le mot marché provençal. Si c'est pour vendre des attrapes touristes, comme on en voit l'été dans les villes balnéaires du Var (santons, tissus dit provençaux, sachets de lavande, du miel, des fromages de chèvre et des jouets en bois d'olivier), les laurentins seront bien avancés. Si c'est pour favoriser les maraichers comme au marché Forville de Cannes[2], il n'est pas besoin de virer le marché actuel, il suffit juste de l'orienter en changeant en douceur les règles d'attribution des emplacements[3].

Et je passe sur le manque de tact épouvantable de la mairie qui balance aux forains un courrier les informant qu'il sont virés dans quelques mois. Il faut être bien naïf pour croire que rien ne se passerait. Maintenant les forains sont braqués et suspicieux vis à vis de la mairie. Allez faire évoluer les choses en douceur maintenant !

La vraie raison

Je pense que les vraies raisons n'ont rien à voir avec un "marché provençal". Ce marché n'est pas assez "franchouillard" aux yeux de certains. Et comme il ne rapporte pas assez à la ville[4], depuis longtemps, déjà du temps de Revel, c'était dans les cartons de le réduire. L'équipe précédente avait commencé à réduire sa surface pour retrouver une partie du parking devant le point du Jour et récupérer la route le long du Var. L'évolution avait au moins le mérite de se faire "délicatement".

Je crains cependant que ce soit une vision cours termiste. En effet, je pense que si ce marché n'existait plus, les commerces du centre ville fermeraient aussi le dimanche matin. Le monde attire le monde, et les laurentins sortent car il y a quelque chose. D'autant plus que ce marché n'est pas un concurrent direct des commerces du centre ville[5], mais plutôt de Cap 3000, qui, et ça tombe bien, n'est pas ouvert ce jour là. Que les choses sont bien faites...

Petit souvenir du marché...

Notes

[1] Comme beaucoup de gens à l'UMP, qui utilisent ce mot juste pour l'image qu'il porte et pas pour son sens.

[2] Par contre il faut se rappeler que les laurentins n'ont pas le même pouvoir d'achat que les cannois ;)

[3] Un peu moins chers pour les vendeurs de produits frais et un peu plus chers pour les vendeur de fringues. En 2 ans, le marché changerait de physionomie.

[4] Le nettoyage du parking après le marché mobilise des agents pendant plusieurs heures.

[5] Du moins de la grande majorité.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

- page 1 de 7