Citoyens prenez le pouvoir

Politique, logiciel libre et autres digressions de Cédric Augustin - Saint Laurent du Var (Nice Côte d'Azur - France)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 30 juillet 2013

Les joies du code: resto romantique après une dure journée de codage

Source

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

lundi 22 juillet 2013

Nouvelle mise à jour de mon Xperia X10 en version 4.1.2

Je vous ai narré dans les 2 épisodes précédents (ici et ), la mise à jour de la version d'Android sur mon ancien téléphone, un Sony Xperia X10, que le fabriquant juge trop vieux pour mériter une mise à jour du système. La dernière version d'Android supportée officiellement est la version 2.3.3, alors que les téléphones récents fonctionnent en version 4.1 et 4.2 (sortie de la 4.3 ces jours ci), et surtout que ce X10 supporte une montée de version.

La dernière fois que j'ai voulu monter en version avec les images fournies par la communauté[1], j'ai eu quelques difficultés. Le téléphone n'ayant pas convaincu madame, le fiston est sur la liste d'attente pour récupérer le téléphone, et bon résultats scolaire obligent, il devient difficile de le garder dans un tiroir[2].

Et cette fois ci, ça à gazé du premier coup, un pur délice. Voici mes notes de mise à jour:

  • Suivre à la lettre le tutoriel qui se trouve sur Frandroid

Et voilà.

Pour les novices, quelques remarques:

  • Mon téléphone étant déjà rooté, c'est sur que ça simplifie.
  • J'ai mis à jour la version de flashtool que j'avais sur mon ordi, pour la version 0.9.11
  • J'ai fait toutes les manip sans carte sim à l'intérieur (ça ne devrait avoir aucun impact).

Je ne pense pas qu'une mise à jour puisse se passer plus simplement. Merci à l'équipe Cyanogene et ceux qui package les ROM.

Notes

[1] Non pas celle de l'anneau, Cyanogen, des fana d'Android qui fournissent des images systèmes d'Android pour la plus part des smartphones.

[2] D'autant que c'est son anniversaire, donc je vais pas jouer longtemps avec...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

vendredi 14 juin 2013

Les enfants et les écrans

Je suis tout à fait en phase avec les propos du billet de Thiery Crouzet Les enfants du Net : danger?. Dans mon logis, pour mes 2 enfants, l'accès aux écran et au net en particulier n'est pas libre. Ayant moi même un comportement totalement addictif vis à vis des écrans, j'ai une assez bonne idée du pouvoir de fascination qu'ils sont susceptibles d'exercer.

Ma priorité dans les choix que nous avons fait avec mon épouse, est d'essayer que les écrans soient utilisés pour ce pour quoi ils sont pertinents et pas comme seule source ludique ou sociale. Les écrans ne doivent pas être l'alternative unique dans tous les moments de non activité imposée. Dans la mesure où à leurs âges ils ne sont pas capable de déterminer ce qui est un usage pertinent des écrans, il faut bien mettre en place des contraintes, même s'ils sont somme toute assez libres au sein du cadre de contrainte.

Les règles sont les suivantes pour mon fiston de 13 ans et ma fille de 11 ans:

  • Ils se partage un ordinateur à deux qui se trouve dans le salon (pas d'écran dans les chambres, la cuisine ou la salle à manger), sur lequel ils ne peuvent pas installer de logiciel sans me demander (Ubuntu).
  • Ils utilisent Firefox avec un plugins qui filtre les contenus "offensants" (ProCon Latte Content Filter), qui fonctionne avec une liste noire[1] (je n'ai jamais utilisé le mode liste blanche[2], même lorsqu'ils étaient petits). J'ai sensibilisé mes enfants aux risques, en principes ils pourraient presque s'en passer. Notons que leur ordinateur possède un autre navigateur sans restriction, mais le deal est qu'ils ne l'utilise pas.
  • Interdiction de créer des comptes sur aucun site sans l'aval des parents et donc pas de réseau sociaux.
  • Ils ont chacun un compte de messagerie et savent qu'éventuellement je peux le lire.
  • Un outil limite la durée des sessions. Actuellement c'est 1h/jour et 2h30 le mercredi et we.
  • La tv est elle en accès libre, si les devoirs sont fait et éteinte vers 19h. Ils utilisent abondamment l'enregistrement que permet la box.
  • Pas de tablette ou smartphone pour le moment.

Jusqu'ici tout va bien...[3]

La prochaine étape à gérer sera le smartphone demandé à corps et à cris et que l'on repousse. C'est un nouvel écran qui pourra se trimbaler dans le bus, la voiture, au bahut et pire, dans la chambre (tout comme les tablettes que nous n'avons pas). Typiquement, pour préserver le sommeil, aujourd'hui, le baladeur MP3 est interdit de séjour dans la chambre après 21h, il faudra probablement en passer par là pour les autres écrans. Combien de temps cela sera-t-il encore possible ?

Notes

[1] Liste de sites ou de mots clés qui sont bannis, provoquant l'impossibilité d'afficher la page si elle est blacklistée ou contient des mots interdits.

[2] Par opposition à la liste noir, seuls les sites sur la liste blanche sont autorisés.

[3] C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer "Jusqu'ici tout va bien", mais l'important c'est pas la chute, c'est l'atterrissage !(La Haine, Mathieu Kassovitz)

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

jeudi 13 juin 2013

Les joies du code: quand je pars a la chasse aux bugs

Je vous promet, c'est du vécu, et pas qu'une fois !

Source

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

vendredi 15 mars 2013

Blagues geek du jour

There are 10 types of people. Those who don't know how to count in binary, those who do, and those who know indexing starts at 0.
Il y a 10 type de personnes. Ceux qui ne savent pas compter en binaire, ceux qui savent, et ceux qui savent que les indexes commencent à 0.

There are 10 kinds of people in the world — those who understand trinary, those who don’t understand trinary and those who mistake it for binary.
Il y a 10 type de personnes au monde, ceux qui comprennent le ternaire, ceux qui ne comprennent pas le ternaire et ceux qui le confondent avec le binaire.

Source

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

dimanche 10 mars 2013

Passage en Android 4.0.4 de mon smartphone Sony Xperia X10

Voici quelques notes pour aider ceux qui comme moi ont un peu galéré pour leur première mise à jour de leur X10.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

dimanche 24 février 2013

J'ai mon nouveau smartphone Nexus

C'est le genre de billet qui ne présente aucun intérêt, mais j'avais envie de partager avec vous ma joie, puisque je viens enfin de recevoir mon nouveau smartphone, le Google Nexus 4. J'étais dans les starting blocs depuis le mois de Novembre pour essayer de l’acquérir. En novembre, les stocks pour la France ont été écoulés en moins de 30 minutes. Il aura fallu attendre le 30 janvier pour qu'il soit à nouveau disponible sur le site de Google, durant environ 6h avant d'être à nouveau en rupture de stock, puis d'être à nouveau disponible, avec un délais de livraison entre 2 et 3 semaines.

Bref, un joujou nécessitant beaucoup de motivation et de patience pour l'avoir. Mais ça y est, depuis la semaine dernière je peux jouer avec.

Il est beau, il est léger et surtout il a toujours la toute dernière version d'Android, sans avoir besoin de hacker son téléphone ou d'attendre des mois que son opérateur ou le fabriquant le mette à jour. Accessoirement, il est dans le haut de gamme en terme de puissance des composants, tout en étant au prix du moyen de gamme, ce qui en fait un sacré atout.

Il utilise la version 4.2-2 d'Android au moment où j'écris ce billet. C'est pas mal, mais je dois dire que ce n'est pas encore la rolls de l'ergonomie. C'est un peut la faute de Google qui faute de ne pas avoir donner des indications clairs dès le début et surtout d'avoir changer au fur et à mesure des versions, le fonctionnement des interfaces, on se retrouve aujourd'hui avec des applications qui n'ont pas toutes la même logique en terme de menu et de navigation. Or la cohérence et l'ergonomie son la clée du confort d'utilisation d'un smartphone. Conséquence, il faut "apprendre" à se servir de son joujou et pas simplement l'utiliser. Même si moi j'aime bien ça, je comprend que d'autres n'apprécient pas.

Mais bon, moi je suis content et c'est le principal.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

vendredi 15 février 2013

Hacker le monde

Le mot hacker a une forte connotation négative alors qu'il recouvre de nombreuses réalités qui comme tout ce qui nous entoure, peut être bon ou mauvais selon qui s'en sert.

Je retiendrait la définition suivante inspirée de l'article Je veux que ma fille soit un hacker: un hacker est quelqu'un qui veut comprendre les choses, intrinsèquement, qui veut être libre d'en faire ce qu'il veut et pas ce que d'autres ont décidé pour lui.

Typiquement, je veux comprendre comment fonctionne une tondeuse à gazon pour pouvoir la transformer en un mini kart. Je veux comprendre comment fonctionne un appareil de mesure pour pouvoir le connecter à mon ordinateur et automatiser la collecte des informations[1]. Je veux comprendre comment fonctionne le microcosme politique pour le changer et lui faire ouvrir les yeux sur d'autres réalités que sa propre survie...

Force est de constater que les fabricants ne veulent pas que nous hackions ce que l'on a pourtant acheté: quant on veut démonter sa machine à laver, cela est rendu impossible à cause de vis avec des têtes nécessitants des outils introuvables. Je ne parle pas des appareil électroniques (téléphone, TV, hi-fi, électroménager) qui fonctionnent encore mais qu'il est impossible de faire évoluer, non pas que ce soit techniquement impossible, mais parce que les spécification techniques ne sont pas publiques.

Et bien sûr il y a le domaine de l'informatique, dans lequel la démarche de hacking s'illustre de la manière la plus flagrante avec les logiciels libres. Pourtant, les hackers existent bien avant que l'informatique ne soit ouvert au public. Dans l'introduction du dossier Hackers : bâtisseurs depuis 1959, les auteurs rappel que la création est souvent le détournement, l'enrichissement et la combinaison d'éléments existant afin de répondre à un nouveau besoin. C'est ainsi que les outils se sont construits au cours des siècles, mais aussi les grandes inventions. Les hacker, ceux qui démontent, sont forcément des gens qui sont adeptes du recyclage, du partage de connaissance, et se retrouvent tous, forcément, en conflit avec la société de consommation à outrance, tout ce qui d'une manière ou d'une autre restreint les libertés au remix, comme les brevet logiciel ou certaines formes de droits d'auteur.

Il existe plusieurs formes de hackers. Dans le domaine du logiciel on parle de :

  • black hat pour les hackers qui utilisent leurs talent en tan qu’escrocs.
  • white hat, les gentils utopistes, qui sont la majorité heureusement.

Ces différents mondes ont évidement des cloisonnements pas très étanche, tout comme dans le reste de la société, il n'y a pas de raison que l'univers numérique peuplé d'humain soit différents de l'univers réel peuplé des mêmes humains. On parle donc aussi de grey hat, sans oublier non plus les variantes gouvernementales: le pillage de compétence orchestré par la Chine, le sabotage des centrifugeuses iraniennes par les USA pour retarder l'accès à l'uranium enrichi...

On ne retient souvent que la partie Hacktiviste, car comme souvent, c'est celle là qui passionne les média ou les réalisateurs de film, mais la philosophie du hacker est beaucoup plus vaste que simplement contourner un système de sécurité informatique. C'est une vrai vision du monde, une démarche politique qui m'anime depuis toujours et qui m'a poussé aussi à m'engager en politique, pour hacker le système. Reste à savoir la couleur de mon chapeau ?

Note

[1] C'est une projet que j'avais fait en fac, pour pouvoir utiliser des PH-mettre premier prix connecter à de vieux ordi plus assez puissant, pour obtenir des courbe de variation du PH en temps réel lors d'une expérience. Je m'en était vu à cause de l'absence de documentation fourni par le fabriquant qui n'avait aucun intérêt à ce que l'on puisse le faire, vu qu'il vend des appareil beaucoup plus chers qui le fond.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

dimanche 10 février 2013

Redonner vie à un smartphone Xperia X10

Je suis l'heureux possesseur d'un téléphone Sony Ericson Xperia X10. Je l'ai acquis il y a maintenant un peu plus de 2 ans 1/2, c'est à dire une éternité en terme de téléphonie. Comme Sony a décidé que les téléphones de plus d'un an ne verraient pas de mise à jour publiées, il va me falloir me résoudre à le mettre à jour avec une "ROM custom"[1], mais avant de faire le grand saut, il faut "rooter" le téléphone[2].

Être root sur le téléphone autorise entre autre de supprimer tout plein d'applications inutiles, comme par exemple la surcouche opérateur totalement stupide[3], mais aussi les applications proposée par Sony que je n'utilise pas. Donc en attendant de changer tout, j'ai commencé par faire un peu de ménage sur le téléphone, histoire de se faire la main sans risque.

Sur la mémoire fixe, j'ai gagné 60mo sur 380mo, et en mémoire vive, près de 40mo. Autant dire que mon téléphone a pris un sacré coup de jeune avec de la place pour ajouter de nouvelles applications utiles et plus de mémoire vive donc un téléphone plus rapide.

Le didacticiel:

Utilisation de Flashtool sur une Ubuntu

Notes

[1] En matière de téléphonie on utilise le terme ROM de manière impropre pour décrire le pack de logiciel et le système d'exploitation installé de base sur le téléphone. Il existe celle du fabriquant, celle des opérateurs de téléphonie et celles réalisées par des bidouilleurs.

[2] Etre "root" sur un système informatique consiste à avoir les pleins pouvoir sur le système. Par défaut, les téléphones ne donnent pas accès au mode root, et donc il est impossible de modifier certaines partie logiciel du téléphone.

[3] Mon téléphone était affligé d'une surcouche Bouygues totalement inutile et stérile, mais qui en plus prenait de la place sur la mémoire et surtout en mémoire vive.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

mercredi 23 janvier 2013

Humour geek

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé quelques blagues de mauvais gout, typiquement geeks issues du site Dans ton chat[1] :

<ju> cou² !!!!
<Mite-Moisie> hmmm .. c'est le cou ou le u qui est au carré ?
<ju> euh ... bah le cou ?
<Mite-Moisie> dans ce cas faut mettre (cou)² , sinon ca fait couu
<ju> ... tu serais pas un peu lourd comme gars toi ?
Source


Adeline : Ils sont avec moi que pour le cul :(
Bastien : Mais non tu trouveras le bon ou il te trouera !
Adeline : ...
Bastien : MERDE +v
Source


Mou4: Vu sur un paquet de cacahouettes: 'ouvrez le paquet de cacahouettes. Mangez les cacahouettes.'
Mou4: non mais ils nous prennent pour des cons ?!
Lise: n'empeche que toi t'as regardé les instructions avant dles manger...
Source


<Xima> aaaah !...
<Xima> Faire lâmour !...
<Xima> C'est tout de même ce qu'il y a de meilleur dans la vie !...
<xoxox> Oh ! Ben moi j'préfère Noël !
<Xima> Hein ?!... Pourquoi Noël ?...
<xoxox> Ca arrive plus souvent !
Source

Note

[1] Pour ceux qui ne connaissent pas déjà, lire .

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

vendredi 5 octobre 2012

Le futur de la mobilité

Sortir des limites de l'écran: un affichage qui se projette sur un mur ou une table, voir même comme une réalité augmenté avec des lunettes, avec le clavier également qui se déploie virtuellement tout autour du terminal et le pointeur (souris ou doigt) se déplaçant en 3D façon Kinec.

Vous vous souvenez dans Matrix, le centre de contrôle de Sion ? Manipuler les objets logiciels comme des éléments 3D.

Le smartphone n'est plus qu'un système d'exploitation et de connexion et on oublie l'interface physiquement limitée en taille. L'énergie étant la plus grosse limite, je pense qu'il n'y a que les lunettes proposant une réalité augmenté qui peuvent permettre ce genre d'évolution, avec évidement la possibilité de partager avec les autres certains "objets logiciel 3D".

Tous les outils logiciel et technologiques sont là, séparément. Il faut que l'on nous débarrasse des brevet logiciel (pas technologique hein, il faut bien payer les inventeurs) et il sera possible de les mettre tous ensemble (au problème d'énergie près pour le moment).

Imaginez le futur de la mobilité

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

lundi 25 juin 2012

Le futur de l'intéraction avec l'ordinateur arrive enfin

Le Leapmotion est un capteur de mouvement en temps réel absolument époustouflant.

Au vu de sa taille, de son prix de $70 et de son efficacité, on peut s'attendre à ce qu'il arrive rapidement dans les prochains ordinateurs portables et les consoles, mais pas que là, car tous les créateurs savent comme il est frustrant d'être limité à la souris, qui n'est que la transposition d'un seul doigt, alors que nous en avons 10.

C'est clairement un grand pas en avant dans l’interaction avec les ordinateurs.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

jeudi 7 juin 2012

Quand on vous dit que l'Open source c'est bien

Demandez-moi au sujet du logiciel libre, c'est une histoire de libertéAu quotidien à la maison, j'ai imposé des logiciels open source[1]. Mais ce n'est pas le seul endroit, puisque ces logiciels se répandent autour de moi parmi les militants du MoDem qui me côtoient. Dès que j'ai une once de pouvoir dans ce domaine, en bon dictateur, j'impose des formats de fichier ouverts, et par extension, les gens essaient les logiciels libres pour se simplifier la vie.

Au bureau c'est plus dur, car il y a les habitudes entérinées par la direction qui font que l'on préfère bidouiller avec un logiciel dont on a pas la licence, plutôt que d'apprendre à utiliser un logiciel libre. Sans compter que les clients ou prestataires échangent des fichiers dans des formats propriétaires, donc business is business, il faut bien lire ces fichiers[2]...

Je venais tout juste de m'énerver avec mon chef qui m'envoie des emails illisibles car encodés dans le format propriétaire de merde de Micro$osft[3], quant je tombe par hasard sur ce témoignage qui fait chaud au cœur:

L'open source au service de l'humanitaire

Quant on vous dit que l'Open source c'est bien !

Notes

[1] Du système d'exploitation, Ubuntu, jusqu'aux jeux, en passant par la bureautique et les outils multimédia.

[2] J'ai fait dépenser 900€ à la boite pour acquérir la licence d'un logiciel que je n'utilise que 1h par mois, mais bon, au moins nous sommes en règle.

[3] Outlook, le logiciel de l'éditeur sus-cité, encode ses emails dans un format qui n'est lisible que par Outlook, sauf si on le force à ne pas le faire. Du coup j'ai été obligé d'ajouter un plugins pour lire ses messages, ce qui est quant même ballot quant il s'agit de communiquer par email.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

samedi 12 mai 2012

Laissez moi dancer (Dirty dancing)

Une copine un jour m'a dit que je n'étais pas un vrai geek, parce que je dansais. Pfff les clichés sur la geeketude, ils ne sont pas tous des ados boutonneux. C'est comme dire que les vulcains ne dansent pas[1]. Ne jamais juger un liquide à sa bouteille.

Note

[1] Cf la saison 5 de Startrek Voyager et le départ de Nilix (si vous n'avez pas les références, c'est pas de ma faute, z'êtes pas geek).

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

mercredi 9 mai 2012

Installer Sun java sur une ubuntu 12.04

Être un défenseur du logiciel libre nécessite une foi et une persévérance, certes récompensée la plus part du temps, mais presque tout aussi utopique que d'être un militant Bayrouiste... ceux qui connaissent comprendront ;)

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

jeudi 3 mai 2012

Débranche tout, et revenons à nous

Quelques morceaux choisis d'un excellent billet sur ces branchés qui débranchent

  • Celui qui n'a qu'un marteau pense que tous les problèmes sont des clous.
  • Richard Stallman, le gourou du logiciel libre, explique qu'il travaille désormais déconnecté.
  • Certains ont le pouvoir de se déconnecter et d'autres ont le devoir de rester branchés.
  • Nous avons d'avantage d'élèves qui ne mangent pas à leur faim que d'élèves qui n'ont pas Internet", raconte une prof.
  • L'idée de fracture numérique a beaucoup évolué: maintenant elle oppose plutôt ceux qui savent ou non utiliser les équipements.


Déjà en 1984, Michel Berger et France Gall:

Comme je le fait parfois pour certains sujets que je trouve cruciaux, je garde une copie de ce texte ici, mais préférez tjs l'original.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

jeudi 22 mars 2012

A Tale of Two Galaxies

C'est une constante pour les fans de science fiction de vouloir rassembler les univers qu'ils adorent. En plus de s'éclater à la réalisation des effets spéciaux, des décors et des costumes, l'équipe qui a réalisé ce film de 30 min a réussi a le faire avec un scénario qui respecte les 2 univers, pourtant pas très compatibles, de StarTrek et de la Guerre des étoiles.


A Tale of Two Galaxies Part 1

 


"A Tale of Two Galaxies" part2

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

QR code

- page 2 de 4 -