Citoyens prenez le pouvoir

Politique, logiciel libre et autres digressions de Cédric Augustin - Saint Laurent du Var (Nice Côte d'Azur - France)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Carnet de campagne

Retrouver les action et calendrier des actions sur la 6ème circonscription des Alpes maritimes

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 17 mars 2015

Départementales dans le canton de Cagnes2

election.pngBon j'ai essayé de m'y intéresser un peu, j'ai écouté quelques vidéos des candidats sur le net, lu les tracts ou les professions de foi[1], mais sincèrement je suis assez désespéré par cette campagne dans ma commune.

Alors voici quelques commentaires en vrac:

  • Annie Finzi et Léopold Mayen: je connais un petit peu les 2 hommes, le titulaire et son suppléant mais pas les 2 femmes. C'est pour moi une candidature de revanche après la défaite des municipales, car quant on écoute Mayen, il ne parle quasiment que de son bilan comme ancien adjoint au maire, et il faut que celui qui fait l'interview lui arrache de parler de sa co-titulaire, ce qui est un peu choquant. Même si l'homme est sympa, je ne comprend pas sa candidature et sa profession de foi ne m'en donne pas plus à comprendre.


  • Jeanne Duras et Henri Revel: là la motivation de la candidature est clairement affichée, faire la promos des jeunes comme il dit. Donc aucune ambition de gagner, mais alors pourquoi diable est-il titulaire avec son ancienne suppléante ? Si c'est pour mettre le pied à l'étrier à d'autres, autant se mettre en retrait. Je crains hélas que cette candidature soit plus pour emmerder Ségura et par ricochet Estrosi[2] que pour autre chose, ce qui n'en fait pas une motivation très solide pour voter. Le plan semble être de participer au fractionnement des voix de droite pour permettre au FN d'arriver en tête au premier tour, comme lui avait gentiment fait les actuels membres de la majorité municipale lors du dernier scrutin cantonal en 2011[3]. Si on fait abstraction du caractère revanchard, c'est peut être le tract de Revel et Dura qui dit le moins de conneries.


  • Martine Nativi et Alexan Colmars, les communistes de service sont visiblement fans de Nelson Mandela, qui doit être ravis de se retrouver sur ce tract. Bon comme d'habitude avec les communistes il suffit de se servir pour financer les propositions, donc c'est irréaliste et sans intérêt.


  • Brigitte Merle des Isles et Lionel Prados, les représentants de Marine, qui nous font un tract sans la moindre personnalisation locale donc décorrélé des réalités[4]. Des propositions à la con et illégales, sans rapport avec les compétences du conseil départemental, dénonciation en vrac... un florilège susceptible d'énerver le moindre démocrate qui lirait ce tract, et je pense que c'est fait pour. A gerber !


  • Stéphanie Braganti et Antoine Marchese tout vert même sur les photos comme disent mes enfants. La profession de foi est intéressante, bien que non financée comme toujours avec la gauche, mais ça aurait été bien si leurs propositions tenaient un peu plus compte de la réalité de notre canton dans lequel une partie des compétences du conseil général sont aujourd'hui transférées à la Métropole Nice Cote d'Azur, comme le transport ou les déchets. Après ça fait du bien de ne plus voir la tête d'Orsatti dans une élection. Il devait tellement avoir peur de se prendre encore une veste, qu'il a passé son tour. S'il pouvait définitivement laisser la place aux autres, ce serait vraiment bien.


  • Vanessa Siegel et Joseph Ségura, nos futurs conseillers départementaux s'ils arrivent à ne pas perdre face au FN. Ils ont le soutien de toute la nomenklatura UMP locale. Et pourtant, avec une investiture officielle, des communicants, des équipes municipales susceptibles de les soutenir, ils trouvent moyen de nous pondre une profession de foi truffée de promesses intenables, voir même stupides: des promesses pour ce seul canton, la vidéo protection qui n'est pas une compétence du CG[5]; financer la police avec quel argents, ce n'est pas non plus une compétence du CG; croisement des fichiers, c'est illégal sauf changement de la loi au parlement; 0% de hausse fiscale, c'est intenable les caisses sont vides; non remplacement de 2 départs à la retraite sur 3, comment ont fait tourner les services[6]; bourses pour les collégiens, avec quel argent; création de parcs naturels, où ça... Certains projets sont déjà en cours, c'est bien de les défendre, ça fera au moins ça de promesses tenues (caserne de pompier, piste cyclable).
Et alors ?

Ben rien. Alors que l'on dit partout que les électeurs sont prêt à voter pour les extrêmes par désespoir et perte totale de confiance dans les politiques et la parole politique, que font les candidats, ils racontent encore et toujours des bobards sur leur professions de foi. Sérieusement, comment veulent-ils donner envie d'aller voter ? Voilà comment la droite locale veut lutter contre le FN, en se divisant pour régler de vieux comptes et en racontant n'importe quoi. Je n'ai qu'un mot, Bravo !

Ça donnerait presque envie de voter pour les verts, histoire de les laisser dans leur merde, et pour faire d'une pierre 2 coups en faisant chier Orsatti s'ils faisaient plus que lui... et puis au second tour, il faudra aller repêcher le maire de St Laurent[7] et la conseillère municipale de la Gaude pour qu'ils ne coulent pas face à la vague de ras le bol portée par les candidats du FN. Super, j'en ai envie d'avance.

Bon je vais retourner filer un coup de main à mes potes du MoDem à Cagnes 1, qui eux au moins font des propositions qui tiennent la route et surtout sont finançables, ce qui redonne un peu fois en la politique. Au fait, si ça vous intéresse, ils font une réunion publique mercredi à la maison de la mer.

Notes

[1] Je sais, c'est le service minimum.

[2] Revel vient de quitter la majorité à la métropole en rejoignant Bettati, le dissident de droite, et en dénonçant la gestion d'Estrosi.

[3] Villardry, Hebert et Ségura s'étaient présenté contre Revel et aucun n'avait appelé à voter pour lui au second tour.

[4] Comme à chaque fois avec le FN, le tract est exactement le même dans tous les cantons de France.

[5] En fait pour être précis, elle ne devrait plus pouvoir l'être, car la clause de compétence générale devrait sauter prochainement, seule close permettant au CG06 de financer des choses qui ne le regarde pas.

[6] Je l'attend cette proposition à St Laurent, juste pour rire.

[7] Vive le cumule des mandats, que ceux qui espéraient qu'il serait différent des autres se rassurent, il est bien dans le moule.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 16 février 2012

Picorage vidéo: le projet et la méthode Bayrou, numérique et interview Europe1

Le net fourmille de vidéos sur la campagne présidentielle. Parmi toutes ces vidéos je vous en propose 3 qui m'ont marquées ces derniers temps:

 


François Bayrou, invité du Grand Entretien de Mediapart

 


DIALOGUE AUTOUR : le numérique - 14/02/12

 


Canteloup: Laissez-moi parler !

 

Vers 41min du débat sur le numérique, François Bayrou fait le lien entre numérique et formation à la lecture, avec une remarque extrêmement pertinente que le clavier impose un fonctionnement lettre par lettre, ce qui ne correspond pas aux techniques d'apprentissage.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

dimanche 6 septembre 2009

La politique autrement est-elle viable ?

Les soirs d'élection sont des moments difficiles, surtout quant depuis 2 ans on n'arrive pas à transformer une idée de la chose politique, un projet de société en voix.

Je suis très fier de la campagne que nous avons fait avec Fabien. Très fier, car elle correspond à une approche de la politique qui correspond aux raisons de mon engagement derrière François Bayrou :

  • rester dans les compétences du conseil général lorsque l'on se présente aux cantonales là où tous les candidats mélangent tous les sujets.
  • être force de proposition, réaliste et crédible notamment au niveau du financement.
  • être à l'écoute sincère parce que ce canton représente quelque chose pour Fabien.
  • mobiliser des militants en plein été parce qu'ils et elles étaient fiers de défendre le projet proposé par Fabien et Sandrine.

Ok, je suis fiers, nous sommes fiers, de cette campagne. Pourtant nous n'avons pas réussi à motiver suffisamment d'électeurs, pas même pour atteindre le seuil de 5% qui déclenche le remboursement de la campagne. Toute la sincérité et les efforts ne suffisent pas pour faire passer le message. Comment faire ?

Faut-il être démagogue, menteur, clientéliste, pour être entendu ?

Il va falloir réfléchir en profondeur à notre communication pour les prochaines échéances. Avec la confusion auprès des électeurs qu'induisent les messages des instances nationales du MoDem, regagner localement la confiance des électeurs va être un travail en profondeur, long et difficile, et pire que tout ingrat car non récompensé lors des élections.

Être militant au MoDem est un sacerdoce. St François Gourou donnez-nous la force.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

vendredi 4 septembre 2009

Fabien cause dans le poste

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

samedi 22 décembre 2007

Tracteur et François Bayrou

Bien que le mot "tracteur" n'ai été cité que dans un billet de ce blog, au tout début de la campagne présidentielle de François Bayrou, ce mot clé apporte tout les mois des visiteurs.

L'actualité me donne l'occasion de reparler de ces tracteurs qui ont fait irruption dans la campagne présidentielle. On a vu dans plusieurs reportages la mise en scène des tracteurs de l'exploitation agricole. Lorsque ce dernier reçoit les média chez lui à Bordère, campagne présidentielle oblige, il s'attache à l'image. Les botes, la boue, les chevaux et le tracteur qui va devenir le symbole de la campagne.

Les militants s'en emparent et à chaque meeting, François Bayrou repart avec une maquette de tracteur. On le retrouve bien sûr sur les teeshirt et même certain le propose comme logo pour le MoDem.

Ces histoires de tracteur ne seraient plus que des souvenirs de campagne, si l'on apprenait dans une dépêche de l'AFP que François Bayrou vient de récupérer le tracteur de son père qui a été restauré par les élève du lycée professionnel de Châteaudun (Eure-et-Loir)

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 14 juin 2007

Et maintenant...

... que se passe-t-il ?

Au cas ou certain ne l'auraient pas remarqué, une campagne électorale est une montée en puissance sur plusieurs mois et là, ben c'est un peu un coup d'arrêt une fois la dernière élection passée. Donc en ce moment j'essaie de ramasser les morceaux et de les recoler, mais je suis rattrapé par le MoDem.

  • Samedi 16, à 18h appéro démocrate au Cros de Cagnes sur la plage en face de l'église. Venez avec votre verre et votre boisson pour partager avec les autres. Ceux qui veulent rester après, amenez un pic-nic et une petite laine. On va encore refaire le monde.
  • Dans les semaines qui viennent, mise en place de groupes de travail thématique pour le MoDem 06 ou le MoDem national. Par exemple, je voudrais mettre en place un groupe de travail sur les statuts du MoDem. Il y a plein de sujets pour préparer le futur du MoDem, comme par exemple les sujets liés aux prochaines élections.
  • A la fin de l'été, en général la dernière semaine d'Août se tiendra l'université d'été de l'UDF, organisée par les jeunes. Cette année sera un cru particulier et à ceux qui ne connaissent pas, je vous invite à réserver votre semaine. A la charnière entre UDF et MoDem, un moment fort pour le parti et pour les militants.

En plus de ce programme il y a eut une réunion dimanche soir jusqu'à 2h du mat, hier soir jusqu'à 23h, plus les emails aux uns et aux autres, le téléphones qui ne se calme toujours pas.

Je voulais prendre des vacances et j'avais peur du blues post électoral, mais à ce train là, c'est plus le surmenage qui me guette que le blues.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 16 mai 2007

Réunion des candidats et sympathisants du Mouvement Démocrate 06

Mercredi 16 mai à 19h
réunion publique à la permanence des candidats de Nice
48 av Jean Médecin au premier étage

Résidence le Régina, au dessus du magasin SFR en face de l'église Notre Dame (ancienne permanence de l'UDF en 2005 pour ceux qui connaissent). Stationnement difficile en raison des travaux, prévoyez un peu de marge ou allez directement dans les parkings.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

vendredi 11 mai 2007

Loïc Dombreval sur France Bleu azur pour le Mouvement démocrate 06

Extrait sonore du journal de France Bleu Azur avec interview de Danielle Tubiana, ex-candidate UDF de la 9ème circonscription (Grasse, Mougin, le Cannet) qui ne se reconnait pas dans le Mouvement démocrate, et Loïc Dombreval, candidat du Mouvement démocrate pour la 6ème circonscription (Cagnes, Vence, St Laurent, Carros) plus motivé que jamais.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 26 avril 2007

Message aux militants de la 6ème circonscription

Message envoyé aux militants UDF de la 6ème circonscription des Alpes maritimes.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 24 avril 2007

Scrutin : des variations hormonales épuisantes

La journée de dimanche a été marquée par des variations d'humeur impressionnantes.

Le matin, le stress était difficilement supportable. Estomac noué, seulement 3h de sommeil, une envie de me terrer sous la couette et de ne pas sortir avant le soir. Je suis finalement parti pour Carros visiter les bureaux de vote en tant que délégué de François Bayrou. Au fur et à mesure qu'avançais la matinée, je découvrais des taux de participation énormes, près de 15% de plus que lors du précédent scrutin. Les gens étaient souriants malgré parfois de longues queues pour voter. Les assesseurs étaient ravis et ne voyaient pas le temps passé. C'était satisfaisant pour chacun d'eux de voir que ces longues heures passées au service de la collectivité n'étaient pas vides.

La matinée et l'après midi, j'étais sur un petit nuage. Les français se sont réapproprié leur vote. Avoir milité pour de tel taux de participation est gratifiant. J'étais ému et heureux. Le moment le plus émouvant pour moi a été le vote d'une vielle dame, d'origine étrangère, qui maîtrisait visiblement pas très bien l'écriture. Elle était fière d'avoir voté avec la machine électronique et signé méticuleusement le cahier d'émargement.

La fin de l'après midi approchant, le stress est revenu. Vers 18h30, j'ai jeté un oeil sur le net et découvert les premières estimations qui annonçaient Sarkozy et Royal à 26%, Le Pen à 17% et Bayrou à 16%. Coup de gourdin. Je rêvait d'un Bayrou et d'une Royal au coude à coude dans une fourchette de 2% et certainement pas d'un Le Pen devant. En route vers la permanence UDF, le moral en berne.

A 20h surgissent les estimations. Soulagement, Le Pen est loin derrière. Tristesse de constater la confirmation que Bayrou n'est pas au second tour. Colère de voir l'énorme score de Sarkozy qui a siphonné les voix de l'extrême droite. Rire aigre en entendant Sarkozy puis Royal faire leur discours. Dépit de voir que les français ont préférés la "Star académies" à "La marche du siècle".

22h30, nous partons en bande pour aller boire un coup dans le vieux Nice, le moral remonte. Les 18,5% de Bayrou sont une sacrée réussite. Finalement, ils ont été 7 millions à la suivre notre marche du siècle, c'est un bon score, un très bon score, que beaucoup d'autres rêveraient de faire. Le troisième tour, les législatives, est loin d'être joué.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 8 mars 2007

Campagne Bayrou du 26/02 au 07/03

Collage affiche François Bayrou

J'ai été un peu absent ayant passé quelques jours en famille, mais les comités Bayrou de la 6ème circonscription se sont activés.

Les panneaux d'affichage de Vence et St Laurent du Var ont été recouverts par les affiches annonçant le meeting de François Bayrou le 15 mars au Nikaïa de Nice. La bataille est ouverte avec les autres partis, pour le moment nous n'avons pas à rougir. On constate que ce ne sont pas les affiches de Ségolène Royale qui sont placardées mais celles du candidat socialiste à l'élection législative. La bataille doit être déjà perdue qu'il prépare l'avenir, ou alors ils n'aimnt pas l'affiche officiel de campagne de leur candidate. Les seules affiches croisées sont pour Sarkozy, Royale, Le Pen et bien sûr Bayrou. Les autres candidats sont absents des panneaux.

Boitage à la Gaude, St Laurent du Var et Cagnes. On nous a même ouvert les portes là où nous ne pouvions entrer lorsque la personne a vu le tract. Je croix qu'elles viendront jeudi au Nikaïa vu l'enthousiasme avec lequel le tract nous a été pris des mains, ponctué d'un "Ah oui !!" significatif.

Rendez-vous habituel en centre ville avec les habitants à Vence et St Laurent, et maintenant à Cagnes avec toujours un aussi bon accueil des passants.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

dimanche 25 février 2007

Campagne Bayrou du 19 au 25/02

La campagne bas son plein sur le terrain. Les anciens militants le disent et le répètent, cette campagne ne ressemble à aucune autre. Marcel qui s'occupe du canton de St Laurent me disait qu'en 2002 l'accueil était beaucoup moins chaleureux lors de la précédente campagne de François Bayrou. Même son de cloche d'Hervés à Vence concernant la relation avec les Vençois(e)s.

Marcel

Saint Laurent du Var

Samedi nous étions en centre ville de St Laurent du Var. J'ai vraiement apprécié de voir les changements sur les visages des gens que nous croisions lorsqu'ils réalisaient pour qui nous tractions. L'exemple type est ce monsieur, qui refuse le visage fermé le tract et commence à traverser la rue, puis se ravise ayant réalisé qui était en photo sur le tract, fait demi tour sur le passage clouté et revient me demander un tract en me disant "lui il est bien, donnez moi votre tract". Et ainsi de suite pendant 2 heures, avec les vitres des voitures qui s'ouvrent une foi que les automobilistes ont identifié le visage de François Bayrou sur le tract, les visages qui s'illumine et les encouragements. Les sympathisants socialistes qui nous disent que cet homme est sincère. On m'a même demandé pourquoi il ne s'alliait pas tout de suite au PS.

Note d'humour : je suis passé en fin de matinée saluer le candidat PS aux législatives qui inaugurait sa permanence, fardé comme un vieil acteur de la comédie française voulant jouer le rôle de jeune premier. Après m'avoir pris un tract il m'a demandé pour qui je voterai au second tour. "La question est plutôt pour qui vous, vous allez voter" lui ai-je répondu en m'éloignant pour continuer mon boîtage. Je n'avait pas d'appareil photo, mais je vous décrit la scène qui s'est ensuite déroulée : le candidat socialiste et son suppléant, tout deux en train de dialoguer avec un passant, chacun son tract UDF à la main, le tendant sous le nez de ce monsieur.
On s'amuse d'un rien.

Villeneuve Loubet

Au même moment une autre équipe allait elle aussi à la rencontre des habitants de Villeneuve Loubet. Je vous copie le message de Valérie, nouvelle militante pour qui s'était le baptême du feu :

"Tout s’est très bien passé, l’accueil des villageois a été très positif. Mêmes les personnes qui, a priori, ne voulaient pas de tract, en regardant de qui il s’agissait, acceptaient de le prendre. Et pour d’autres, j’ai pu ressentir une véritable sympathie.
C’est une expérience très enrichissante, cela donne envie de convaincre encore et encore. Je repars encore plus motivée demain matin sur Vence.
"

Carros ville

Samedi après midi, je suis allé faire un tour en rollers à Carros. L'accueil était différent. Les personnes rencontrées avait des réactions plus extrêmes que le matin à St Laurent, soit un rejet catégorique, soit une adhésion enthousiaste. La rencontre avec les habitants de Carros était plus difficile car la ville n'a pas de centre de vie. Je me suis baladé, à la sortie des supermarché, sur les parking ou dans les jardins d'enfants.

Vence

Dimanche matin, le centre de Vence a vu déboulé les militants de l'UDF en plusieurs équipes à la rencontre des Vençois(e)s. Comme le dit Loïc qui s'occupe du canton de Vence :

"l'UDF était partout.
Manifestement nous avons donné des idées au PS, au PC, à l'UMP et au MEI qui étaient tous présents place du grand jardin !''

C'est sûr qu'avec un tel accueil, cela donne envie de retourner à la rencontre des gens. A bientôt, en ligne ou sur le terrain.

Tractage à St Laurent du Var

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 21 février 2007

Comité Bayrou

Ceux qui sont attentifs ont noté qu'il n'y avait plus autant de billet cette semaine. C'est que la campagne bat sont plein et que trouver des minutes pour bloguer devient plus difficile. Alors je vais faire dans la facilité et vous parler des comités Bayrou de la 6ème circonscription (pas d'opinion, du factuel, ça changera ;)

Tout d'abord quelques mot sur notre organisation pour la campagne de François Bayrou :

  • Cette campagne se déroule à l'échelle du canton, ce qui n'est pas habituel. Donc vous ne verrez pas de photo avec 30 ou 40 personnes rassemblées dans une permanence trop petite du futur candidat aux législatives ou municipales. Deux personnes par ici, cinq là, dix ailleurs. L'échelle du canton dans ma circonscription correspond grosso modo à une ville du littoral ou quelques villages de l'arrière pays.
  • Le/la correspondant(e) cantonale n'est pas forcément encarté. Il suffit de vouloir que François Bayrou gagne et d'être prêt(e) à mouiller sa chemise[1].
  • Chacun(e) des correspondant(e)s cantonal est autonome. Chacun connaissant le mieux sa commune, il/elle organise les rencontres et la communication avec les habitants.
  • Et moi dans tout ça, je coordonne, répond aux interrogations, fourni les tracts et affiches, motive et fait ce que les autres ne font pas[2].

Bon, vous avez une petite idée de l'organisation. C'est somme toute assez classique pour un parti politique. Ce n'est pas notre manière de distribuer des tracts ou coller des affiches qui va révolutionner la politique. Quoique ? Respecter les zones d'affichage publiques, donner des tracts que les gens gardent et ne jettent quasiment pas, ramasser les quelques un qui trainent malgré tout. C'est pas grand chose mais c'est aussi une manière de respecter les électeurs finalement.

Je vous donne le programme de la semaine :

  • Samedi 24/02 le matin : Tractage à Villeneuve village et tractage à St Laurent du var. L'après midi, s'il y a des courageux avec moi, tractage/boitage à Carros le neuf.
  • Dimanche 25/02 matin tractage à Vence.

Pour les semaines suivantes, lorsque nous disposerons des tracts pour la venue de François Bayrou le 14/03 au Nikaïa, il faudra prévoir du boîtage (le soir) et de la distribution de masse à Cap 3000 et Geant, ainsi que les marchés de Cagnes, Vence et St Laurent.

Toutes les bonnes volontés sont bienvenues. Contactez moi au 06 13 09 34 80 ou par email à .

Photo Nice Matin du 21/02/2006

Photo d'une partie de l'équipe du comité Bayrou de Vence, avec de gauche à droite : Loïc, Eric, Simon, Bertrand, Hervés, Cédric et Valérie.

Notes

[1] Pour les filles c'est Tshirt moulants.

[2] Ben oui, les endroits où il n'y a personne par exemple, ou lorsqu'il faut tracté sous la pluie.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux